Euro-Toques France

social-bg

Bienvenue aux Nouveaux Chefs

Bienvenue à Stéphane GOURAULT

GOURAULT Stéphane 1Monsieur Stéphane GOURAULT
Château de Montvillargenne
6 avenue François Mathet
60270 Gouvieux-Chantilly

www.chateaudemontvillargenne.com

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Alexandre KARP

Alexandre-Karp-copie-ConvertImage.jpgMonsieur Alexandre KARP
Château de Montvillargenne
6 avenue François Mathet
60270 Gouvieux Chantilly

www.chateaudemontvillagenne.com

 

 

 

Bienvenue à Jérôme JULIEN

JULIEN_Jérôme.jpgMonsieur Jérôme JULIEN
Restaurant Le Niçois
Quai Cléopâtre
83600 Fréjus

 

 

 

 

Bienvenue à Franck DENIN

DENIN-Franck-NB.jpgMonsieur Franck DENIN
Restaurant Francky's
33 route de la Gare
78890 GARANCIERES

 

 

 

 

 

Bienvenue à Eric STEPHAN

STEPHAN_Eric_BD.jpgMonsieur Eric STEPHAN
Eric Stephan & Conseil - Formation
29510 LANDREVARZEC

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Alexandre NATIVEL

NATIVEL-Alexandre-ConvertImage.jpgMonsieur Alexandre NATIVEL
Code Cuisine
14 rue du Cordonnier
57310 GUENANGE

 

 

 

 

 

Actualités

"Les Primeurs d'Avril" - 1ère édition - du 27 mars au 3 avril 2017

Affiche LPA 2017 BDMettre les Primeurs et leurs légumes en avant dans vos assiettes, c'est ne pas oublier l'importance de vos producteurs de proximité et les marchés locaux.

Ces légumes, issus d’une culture courte, se distinguent des légumes de garde par leur fragilité, leur épiderme fin, leur chair riche en eau, leur texture tendre et fondante, et leur saveur douce et légèrement sucrée.

Ils sont grandement appréciés des restaurateurs, mais aussi des consommateurs aux prémices des beaux jours. Ils se développent dans le premier cycle annuel, lorsque la luminosité augmente.

Pour cette 1ère Edition « Les Primeurs d’Avril », Euro-Toques France propose à ses Chefs de mettre un accent sur ces légumes gorgés de saveurs et faire découvrir ou re-découvrir leurs saveurs aux consommateurs de tous âges.

 

"Les Primeurs d'Avril" - 1ère Edition
du 27 mars au 3 avril 2017

 

 

 

Fusio, nouveau partenaire

Nous sommes heureux de vous annoncer notre nouveau partenariat FUSIO : un appareil nomade de cuisson infrarouge électrique sans contact qui vous permettra de cuisiner tout produit sans graisses brûlées, avec quasiment aucune fumée et le goût authentique des aliments est préservé.

fusio detoure couv  Plaquette agneau pg3

Il est désormais possible de cuisiner et de griller en intérieur !  

Fusio

 

 

http://agapea.eu/

 

 

 

Les Œufs en plein air ... suite

Malgré plusieurs demandes adressées à la Commission fin janvier 2017 (notamment de la part d’EuroCommerce, de le Copa Cogeca et les fédérations européennes des œufs et de la volaille) pour permettre des dérogations au statut « élevé en plein air » des œufs et d’autres produits issus de la volaille en raison de l’épizootie de grippe aviaire, celle-ci a indiqué le 8 février que cela n’était pas possible.  

En vertu de la réglementation de l’UE, si les poules dites élevées en liberté sont confinées pendant plus de 12 semaines, leurs œufs ne peuvent plus être étiquetés de « plein air », mais seulement comme des « œufs de poules élevées au sol ». Des changements de la législation pourraient intervenir plus tard selon le Commissaire à l’Agriculture Phil Hogan mais aucune exception ne peut d’après lui être faite à ce stade. La seule solution afin de couvrir les opérations d’abattage et de vide sanitaire serait que les différents États membres activent et cofinancent à hauteur de 50% des mesures de soutien du marché liées aux maladies animales prévues dans le cadre de l’OCM unique (règlement européen sur l’organisation commune de marché). À noter toutefois que ces mesures ne pourront pas couvrir les pertes de revenu liées au réétiquetage des produits.

Un mois après, le Royaume Uni a opté pour une solution introduisant la mention « eggs laid by hens temporarily housed in barns for their welfare » afin de tenter de limiter les pertes qui seraient, en quelques semaines à peine pour certains producteurs plein air, de plus de 15.000 euros notamment en Belgique où selon un article d’RTL du 7 mars 2017 « les œufs rétrogradés sont moins bien rémunérés: une perte de 250 euros par palette de 10.800 œufs ».

 

Sources : Euralia  14 mars 2017

 

 

Alain Millat arrive chez Euro-Toques France

20.jpg« La maison Alain Milliat produit des Jus & Nectars de fruits qui se caractérisent par une palette aromatique composée de goûts naturels et authentiques. L’engagement : retrouver le plaisir des fruits en pleine maturité, respecter leur nature et leurs nuances. Cette exigence revendiquée amène Alain Milliat à choisir ses zones de production et à travailler main dans la main avec des producteurs afin de retranscrire avec sincérité les caractéristiques des fruits.
Aujourd’hui, la Collection Alain Milliat est distribuée dans des cafés, hôtels, restaurants et épiceries fines qui partagent son exigence de qualité, en France comme à l’étranger. »

 Alain_Milliat.jpg

 

 

 

 

Domaine du Tariquet comme nouveau Partenaire

Domaine_du_Tariquet_noir_HD_300_dpi.jpg

Présentation du domaine
Situé en Gascogne dans le Sud-Ouest de la France, le Domaine du Tariquet appartient à la Famille Grassa depuis 1912. Cette propriété familiale compte désormais 1125 hectares de vignes en production dont une centaine dédiée exclusivement aux Bas-Armagnacs.
En qualité de propriétaire-récoltant, tous les vins et les Bas-Armagnacs du domaine sont produits à partir de raisins provenant exclusivement des vignes de la propriété.
Grâce à un encépagement varié (Ugni blanc, Colombard, Sauvignon blanc, Chardonnay, Chenin, Sémillon, Gros Manseng et Petit Manseng), des sols argilo-calcaires, des boulbènes et des sables fauves, associés à un climat océanique, le Domaine du Tariquet produit des vins équilibrés, frais et fruités, ainsi que des Bas-Armagnacs subtils et d'une grande finesse.

 www.tariquet.com

 

 

Réunion Régionale Euro-Toques France – Grand Est Lundi 9 janvier 2017 – Académie des Chefs à Metz

Ce Lundi 9 Janvier, l’ensemble des chefs de la région Grand Est (Alsace – Lorraine – Champagne – Ardenne) s’est retrouvé, invité par notre chef référent, Monsieur Alexandre Neveu dans l’enceinte de son établissement,  dans la ville de Metz.

Grp_Chefs_Gd_Est_9janv2017_BD.jpg

Les chefs ont pu, en présence de Monsieur Michel Roth, co-président Euro-Toques France, échanger, partager et envisager les actions pour l’année 2017.

Les deux dossiers prioritaires de 2017 retenus sont :
-      La consommation des produits de la mer pour préserver les ressources marines. Le dossier de la coquille Saint-Jacques sera présenté en Conférence de Presse en octobre prochain en Côtes d’Armor.
-
      Les Enfants et l’alimentation face au problème de l’obésité, plusieurs actions seront mises en place en régions et au niveau national dans le courant de l’année.

Michel Roth a souligné auprès des chefs présents et des partenaires son souhait de continuer à travailler ensemble, échanger ensemble, transmettre ensemble, communiquer ensemble.

Faire savoir et savoir-faire à travers le lobby Euro-Toques !!

Les partenaires Euro-Toques nous ont présenté leur plan d’actions de 2017 et ont pu également échanger directement avec les Chefs de la région autour d’un apéritif convivial tout en présentant leurs produits.

L’équipe du chef, Alexandre Neveu nous ont ensuite accueillis au restaurant Le Jardin des Chefs pour un déjeuner à base de produits locaux de nos partenaires, preuve de leur engagement pour la défense du Produit cher au cœur de Monsieur Paul Bocuse, notre Président Fondateur.

Chez Euro-Toques, « Notre Lobby, c’est le produit !! » et c’est pour cela que les chefs continuent de se battre et de vivre leur passion.

 

 

Revue de presse

Euro-Toques continue le combat pour la qualité du produit et la biodiversité

Le lobby pour la défense du produit, fondé il y a 31 ans par Paul Bocuse, poursuit sa lutte en adoptant lors de son congrès à Deauville une « motion à voter contre l'invasion de l'agrochimie dans nos assiettes » qu'il va soutenir jusqu'à Bruxelles.

ag-etf-deauville_2017_02.jpg© Louise de Murard
Réunis au Normandy Barrière à Deauville pour leur congrès annuel, les membres d'Euro-Toques France.

Lors de son congrès annuel, Euro-Toques France, seul groupement de chefs à bénéficier d'une présence permanente à la Commission européenne de Bruxelles, a tiré à son tour le signal d'alarme contre les conséquences du rachat de Monsanto par Bayer. « Ce nouveau mastodonte des semences et pesticides a une ambition : contrôler toute la chaîne alimentaire, de la terre où poussent les semences jusqu'à l'assiette du consommateur. Son ambition ? Accroître ses bénéfices au mépris de la biodiversité et de la santé des populations », a expliqué Bernard Fournier, président honoraire Euro-Toques France, à ses collègues. Le mouvement a voté une motion qui va se transformer en lettre ouverte au prochain ministre de l'Agriculture de la France. Elle sera aussi soumise aux autres branches européennes d'Euro-Toques (2000 membres au total dont 250 en France) qui ne devraient pas manquer de la signer. En parallèle, Michel Roth et Guillaume Gomez, co-présidents Euro-Toques France, vont oeuvrer auprès des associations de professionnels afin de les convaincre de rejoindre ce combat. « Nous sommes la seule association à être représentée à Bruxelles et donc la seule à pouvoir être écoutée. Rejoignez-nous ! Organisons un front commun pour avoir encore plus de chance d'être entendus ! », lance Guillaume Gomez. Pour finir, le texte ainsi soutenu sera présenté à la Commission européenne voire au Parlement européen.

Euro-Toques mène également d'autres combats de longue haleine, que ce soit sur l'étiquetage des produits frais, qui permet de savoir exactement d'où provient le produit. Cette mesure essentielle a été votée au niveau européen, mais le décret d'application tarde. La mobilisation contre l'obésité infantile est toujours aussi forte. Lors du congrès, le docteur Thierry Hanh a rappelé qu'en France, un enfant sur 5 est en surpoids (1,7 million d'enfants) et 400.000 sont obèses. Et les projections à 2025 sont alarmantes. Il salue la charte du menu enfant de l'association qui instaure le menu équilibré (moins de gras, de sel et de sucre), tout en veillant à une présentation ludique. Une charte qui devrait être développée au niveau national et européen.

Euro-Toques veut fédérer, non seulement parce que l'union fait la force mais parce qu'un état d'esprit de partage lie ses membres. « Nous souhaitons trouver plus de référents en région, tisser un maillage plus dense », souligne Michel Roth. « Notre combat, c'est la défense du produit, ajoute Guillaume Gomez. Il faut que nous soyons mobilisés afin de nous faire entendre. Rejoignez-nous ! »

 

Parution L'Hôtellerie Restauration - Nadine Lemoine
Mardi 21 février 2017

 

 

Congrès Euro-Toques France à Deauville

Le Congrès Annuel des chefs Euro-Toques se tiendra le 20 février prochain à l’Hôtel Barrière Le Normandy à Deauville. Le matin aura lieu l’Assemblée Générale sur le thème « Gastronomie, Nutrition et Santé » en présence des co-présidents Michel Roth et Guillaume Gomez, ainsi que des présidents honoraires Henri Charvet, Didier Peschard et Bernard Fournier, qui organise ce congrès.

GG__MR_2016bd.jpg  P._Bocuse-bd.jpg

L’après midi, un colloque se déroulera sous l’égide du docteur nutritionniste Thierry Hahn et du professeur David Khayat, Chef du service d'oncologie médicale de l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
Un grand dîner de gala, en présence du maire de Deauville Philippe Augier et de nombreuses personnalités du monde de la gastronomie, clôturera cette journée célébrant le « savoir-faire et faire savoir » pour « Convaincre plutôt que contraindre », devises des chefs Euro-Toques France.

 

Parution Le Chef
Le 14 février 2017

Euro-Toques : le lobby des cuisiniers prend la mer

Société secrète, discrète, inconnue du grand public, l’association européenne Euro-Toques, qui regroupe des centaines de chefs européens, est un lobby qui a tombé le masque lors de son passage à Metz, cette semaine.

copresidee-par-les-chefs-michel-roth-et-guillaume-gomez-la-filiale-francaise-d-euro-toques-compte-pres-de-deux-cents-membres-en-comparaison-l-espagne-en-recense-pres-de-six-cents-photo-gilles-wirtz-1484251224.jpg

Groupe de pression clairement revendiqué, l’association Euro-Toques a décidé d’irriguer les régions et de populariser son action en allant au contact du grand public. L’un de ses deux présidents, le chef étoilé, Bocuse d’or 1991, Meilleur ouvrier de France la même année et Mosellan, Michel Roth, a ainsi réuni à Metz le gratin de ses confrères du Grand Est.
Conviés chez Alexandre Neveu, chef du Jardin des chefs, les cuisiniers ont, naturellement, partagé un bon gueuleton et, surtout, leur vision de l’avenir au sein d’Euro-Toques. L’air de rien, cette association est une institution fondée il y a trente ans par le légendaire Paul Bocuse et son alter ego belge, Pierre Romeyer.

Code d’honneur

Ces deux génies des fourneaux ont établi un code d’honneur des chefs adhérents à leur mouvement : qualité des produits, sincérité du travail, défense d’une alimentation saine… Un label, mais pas seulement. « Dès l’origine, Euro-Toques est un lobby qui a voix au chapitre à Bruxelles, indique Michel Roth. L’objectif est de peser dans les débats sur les grands enjeux alimentaires et sur les réglementations européennes. »
Euro-Toques s’est, par exemple, illustrée dans le bras de fer qu’avait engagé la France au début des années 90 avec l’Union européenne pour défendre le camembert, mais aussi le roquefort, le reblochon et le vacherin. L’intention de l’Europe avait été alors d’imposer le lait pasteurisé pour la fabrication de nos emblèmes nationaux gorgés de lait cru. « Une émasculation », s’était même enhardi à l’époque le prince Charles d’Angleterre.

Camembert et chocolat

Il y a une petite dizaine d’années, Euro-Toques s’est impliqué dans les discussions sur la teneur en matières grasses du chocolat. L’Europe, qui n’est jamais à court d’idées, souhaitait, cette fois, autoriser l’usage de n’importe quelles graisses, végétales et animales, en remplacement du pur beurre de cacao dans la composition du chocolat.
« On a fini par obtenir une teneur de 45 % de graisses végétales, alors qu’on était parti de 70 % de graisses d’origines diverses », rappelle Monique Bescond, ambassadrice, conseillère du président de la République et lobbyiste assumée face aux puissants groupes de l’industrie agroalimentaire qui font la pluie et le beau temps à Bruxelles.
Autre année, autres chantiers. En 2017, Euro-Toques va s’attaquer à la défense des produits de la mer : surpêche, gestion des ressources, préservation des espèces comme la coquille Saint-Jacques. Sa communication grand public va aussi s’exprimer dans deux grosses opérations de lutte contre l’obésité infantile et contre le gaspillage alimentaire.

 

Le Républicain Lorrain - par Thierry Fédrigo
Paru le 13 janvier 2017

 

 

Les 100 Chefs : Alain PASSARD, premier des 100 Chefs 2017

Les_100_chefs.JPGEn 2015, nous lancions Les 100 Chefs, prolongement logique de nos Trophées Le Chef au niveau international. Leur dominateur commun reste primordial : donner la parole à la profession.
Dans un univers riche en prix, trophées et récompenses, Les 100 Chefs se démarque par cette particularité qui lui donne tout son sens : il est le seul classement mondial des chefs de cuisine établi en toute subjectivité par les chefs eux-mêmes ! C’est donc ici bel et bien le choix du cœur et la reconnaissance de ses pairs qui priment. Au-delà d’un énième classement ou palmarès, Les 100 Chefs est un baromètre de la profession où se retrouvent les référents, hommes et femmes en quête constante d’excellence, de la gastronomie mondiale.
Et parce que Les 100 Chefs est déjà inscrits dans le paysage de la profession, le Chefs World Summit à Monaco nous a invité à dévoiler le classement des 100, lors d’une soirée organisée à l’occasion de l’inauguration, le 27 novembre 2016. Pour cette 3e édition, les 534 chefs 2* et 3* du monde entier ont été sollicités.
Près de deux mois durant, ils devaient répondre, librement et anonymement, à cette question, aussi délicate et complexe que l’est la gastronomie mondiale : « Quels sont, selon vous, les 5 chefs internationaux qui portent le mieux les valeurs de la profession, créent une cuisine incontournable et chez lesquels il faut être allé ? »

Le Top 10 des 100 Chefs 2017 est le suivant :

Top_10.JPG1. Alain PASSARD - L’Arpège (Paris, France)
2. Martin BERASATEGUI - Restaurant Martin Berasategui (Lasarte Oria, Espagne)
3. Pierre GAGNAIRE - Restaurant Pierre Gagnaire (Paris, France)
4. Michel BRAS - Le Suquet (Laguiole, France)
5. Seiji YAMAMOTO - Nihonryori Ryugin (Tokyo, Japon)
6. Éric FRECHON - Épicure (Paris, France)
7. Jonnie BOER – De Librije (Zwolle, Pays-Bas)
8. Rene REDZEPI - Noma (Copenhague, Danemark)
9. Emmanuel RENAUT - Flocons de Sel (Megève, France)
10. Joan ROCA - El Celler de Can Roca (Gerona, Espagne)

L’essentiel de ce nouveau panorama de la gastronomie international en bref : l’arrivée de trois nouveaux Chefs : Alain Passard, qui fait son entrée directement à la première place, Jonnie Boer (7e) et Rene Redzepi (8e), qui font figurer pour la première fois les Pays-Bas et le Danemark dans le Top 10.

Retrouvez la liste complète des 100 Chefs 2017 en cliquant ici.

Parution Le Chef du 27 novembre 2016

 

 

Actu Partenaires

Nespresso, entreprise responsable

NESPRESSO-POUBELLE.jpgSaviez-vous que seuls 1 à 2% de la production mondiale de café correspondent aux exigences de qualité et de profils aromatiques de Nespresso ?

Aujourd'hui, plus de 80% du café Nespresso est issu de fermes certifiées AAA pour une Qualité DurableTM, un programme de Nespresso qui vise à pérenniser la production de café de la plus haute qualité tout en préservant l’environnement et en améliorant les conditions de vie des caféiculteurs. Plus de 40% du café Nespresso est issu de fermes certifiées par l’ONG Rainforest Alliance.

Et saviez-vous que le café de Nespresso France est neutre en carbone ? Nous avons mis en place un ambitieux programme d'agroforesterie et plantons 500 000 arbres par an dans des fermes en Colombie, au Guatemala et en Ethiopie.

Pour en savoir plus sur nos initiatives responsables, RDV sur le site www.nespresso.com/entreprise/

 

 Nespresso.jpg

 

 

 

Serez-vous le S. Pellegrino Young Chef 2018 ?

Les candidatures sont ouvertesSPYC_2018_logo-01-2.png

Avis aux jeunes chefs ! Vous êtes un jeune chef professionnel et avez un plat signature qui peut vous mener jusqu’au sommet ? Vous souhaitez participer à un concours international et bénéficier des conseils personnalisés de chefs parmi les plus renommés au monde ? Déposez aujourd’hui votre candidature à S.Pellegrino Young Chef 2018.

Sanpellegrino_post_spyc2018.jpg

Lors de la prochaine édition de son concours culinaire international, S.Pellegrino offrira aux jeunes chefs talentueux du monde entier encore plus d’opportunités de développer leurs compétences, sous la houlette d’un chef prestigieux, et d’obtenir une véritable visibilité dans le monde gastronomique.

Les chefs du monde entier âgés de 30 ans maximum et possédant au moins une année d’expérience professionnelle sont invités à concourir avec un plat signature, qui sera noté par un jury composé de sept grands chefs internationaux, lesquels éliront en bout de course le S.Pellegrino Young Chef 2018.

- Film de Lancement San Pellegrino Young Chef 2018 -

L’an dernier s’est tenue une édition palpitante à laquelle ont postulé plus de 3 000 jeunes chefs professionnels venant des quatre coins du monde, qui s’est conclue par la victoire du finaliste américain Mitch Lienhard, coaché par Dominique Crenn. Le vainqueur, en recevant le titre tant convoité, a déclaré : « Cette expérience m’a permis de vivre jusque-là de nombreux moments inoubliables, et je suis reconnaissant pour l’impact que ce titre aura sur ma carrière. »

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant les étapes tant attendues de S.Pellegrino Young Chef 2018. Inscrivez-vous en ligne en indiquant votre plat signature afin d’embarquer dès aujourd’hui pour ce voyage culinaire international.

* PHASE 1 – Inscription en ligne
Du 1er février au 30 avril 2017, les jeunes chefs de tous pays âgés de 30 ans maximum auront la possibilité de présenter leur candidature ainsi que leur plat signature.
Pour faciliter le processus d’inscription, les candidatures peuvent être présentées dans différentes langues, parmi lesquelles :

- Le français
- L’italien
- L’espagnol
- Le mandarin
(Pour la Chine seulement, l’inscription complète peut être envoyée en mandarin à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

L’anglais demeurera toutefois la langue officielle tout au long du concours et lors de la Grande Finale.
Consultez le règlement complet du concours pour vérifier vos conditions d’admissibilité.

* PHASE 2 - Sélection des finalistes locaux
À compter du 1er juin, tous les candidats qualifiés seront répartis dans 21 régions en fonction de leur origine géographique. Les candidatures seront alors évaluées par l’ALMA, le premier centre de formation international pour la cuisine italienne, qui sélectionnera les 10 demi-finalistes pour chaque région géographique, sur la base de cinq critères appelés les « Golden Rules » :

INGRÉDIENTS : capacité à sélectionner les meilleurs ingrédients que le marché peut offrir en termes de qualité, de fraîcheur et d’exclusivité pour atteindre l’excellence gustative.
COMPÉTENCE : capacité à traiter les matières premières et à les transformer en un plat qui respecte leur essence.
GÉNIE : capacité à explorer des perspectives inédites, stimulantes et innovantes dans le respect de la culture de la bonne cuisine, avec un style personnel et contemporain, tout en maintenant un équilibre gustatif parfait.
BEAUTÉ : capacité à présenter le plat de manière esthétique pour en valoriser le contenu.
MESSAGE : capacité à communiquer un message clair à travers sa propre création et sa propre vision.

* PHASE 3 – Compétitions locales 2017
Du 7 juin au 31 décembre 2017, les dix demi-finalistes sélectionnés pour chacune des 21 régions géographiques s’affronteront lors de demi-finales locales, qui auront lieu dans chaque région. Lors de ces événements, les demi-finalistes cuisineront leur plat signature pour un jury régional exclusif, composé de chefs indépendants renommés. Ceux-ci évalueront les plats présentés sur la base des cinq Golden Rules et nommeront un vainqueur.
D’ici fin décembre 2017, les 21 jeunes chefs venus des quatre coins de la planète seront déclarés finalistes officiels et recevront leur billet pour la finale mondiale qui se tiendra à Milan, en Italie.
Chaque finaliste se verra assigner un chef (un membre de son jury régional), qui l’accompagnera comme coach, lui prodiguera des conseils afin d’améliorer son plat signature et l’aidera à se préparer pour la finale.

* PHASE 4 - Grand Finale de S. PellegrinoYoung Chef 2018
En juin 2018, les 21 jeunes chefs finalistes se retrouveront à Milan pour la Grande Finale organisée par S.Pellegrino. Ils se disputeront le titre de S.Pellegrino Young Chef 2018, qui sera attribué par le jury international des Sept Sages.

N’oubliez pas de suivre les derniers événements sur nos réseaux sociaux en utilisant le hashtag #SPYoungChef.

Remarque : les dates sont susceptibles d’être modifiées si besoin.

 Logo_SPELLEGRINO_HD1.jpg

 

 

3ème étape du Trophée Masse sélection Grand-Est

trophee_masse_01.pngLe Trophée Masse, seul concours autour d’un produit unique, le Foie Gras, réunit à chaque édition : 42 candidats et de nombreux chefs membres du jury (89 chefs représentant 76 étoiles et 17 MOF - chiffres de la 13ème édition).
Les lauréats des 5 sélections françaises, de la sélection luxembourgeoise et pour la première fois de son histoire de la sélection Suisse se retrouveront à la grande finale qui aura lieu le Lundi 29 janvier 2018 au Food’In Sud à Marseille, sous l’égide de Régis MARCON, triplement étoilé dans son restaurant de Saint-Bonnet-le-Froid (43).
Alain LE COSSEC, MOF et chef exécutif à l’Institut Paul Bocuse est le directeur technique de cette 14ème édition.

pascal9433KJeff_Nalin.jpgSélection Grand-Est
Lundi 13 mars 2017
Lycée Hôtelier Alexandre Dumas Illkirch
Président du jury : Pascal BASTIAN
L’Alsace-Lorraine accueillera la troisième sélection régionale du Trophée sous la présidence du chef doublement étoilé à l’Auberge du Cheval Blanc à Lembach, Pascal BASTIAN. Il y a deux ans, David Mehr, lauréat émérite de la sélection alsacienne gagnait également la grande finale de la 13ème édition. Lundi 13 mars, il sera de nouveau présent mais pour juger les plats des nouveaux candidats.

Sélection SuisseM.Roth.jpg
Lundi 26 juin 2017
Ecole Hôtelière de Genève
Président du jury : Michel ROTH
Cinquième étape de ce tour européen et pour la première fois de son histoire, le Trophée Masse se tiendra en Suisse.
Président du jury : Michel ROTH, MOF et chef exécutif à l’Hôtel Président Wilson à Genève, 1 étoile au restaurant Bayview. 6 candidats et un gagnant qui représentera la Suisse à la grande finale en janvier 2018.

CONCOURS en 3 services…
1 - Tourte ou petits pâtés en croûte à réaliser en portions individuelles, coupée en deux. La farce doit comprendre un minimum de 50% de foie gras, visible à la découpe. Décor libre.
2 - Une assiette gourmande chaude à base d’une escalope de foie gras de canard de 90g minimum. Légumes et fruits de saison. Jus ou sauce réalisé à base d’un vin imposé.
3 - Amuse-bouche au foie gras réalisé à partir des ingrédients restant des deux premières recettes. Recette anti-gaspillage !

1431_amuse_b_DV_08032016_170242__5DSR0312_00949_-_Copie.jpg  1441_Tourte_DV_08032016_171019__5DSR0327_00964-2.jpg  plat_chaud_DV_08032016_173656__5DSR0383_01020-2.jpg

Jurys et Candidats dévoilés

* Jurys
ALBRECHT Alexis - Au vieux couvent 1* à Rhinau (67)
BINZ Julien - Restaurant Julien Binz 1* à Ammerschwihr (68)
BUECHER Sébastien - Auberge Frankenbourg 1* à La Vancelle Village (67)
CIOLFI Louis - Fleur de Sureau à Gambsheim (67)

D'ONGHIA Sébastien - Il Cortile 1* à Mulhouse (68)
FAONIO Bruno - Le V'Four à Nancy (54)
GERMAIN Yannick - L'Auberge au boeuf 1* à Sessenheim (67)
GIRARDIN Eric - La Maison des Têtes 1* à Colmar (68)
GRUCKER Sylvie - Le Pressoir de Bacchus à Blienschwiller (67)
JAEGLE Jérôme - L'Alchémille 1* à Kayserberg (68)
JEGO Philippe - Chez Julien MOF à Fouday (67)
KINDERSTUTH Eric - Conseiller Commercial Chomette – Région Nord & Est
MEHR David - La Haché à Strasbourg (67) Lauréat de la 13ème édition
MISHLER Fernand - Strasbourg (67)
STAMM Nicolas - La Fourchette des Ducs 2* à Obernai (67)

* Candidats
LAURENT Nicolas - Le Chambard à Kaysersberg (68)
LEININGER Gilles - Le Jardin Secret à La Wantzenau (67)
MORGENSTERN Thibaud - Le Théâtre à Colmar (68)
ROTH Michel - Le Petit Stamm à Hatten (67)
SCHMIDT Régis - Royal Palace à Kirrwiller (67)
TRENDEL Alexis - Brasserie Les Haras à Strasbourg (67)

 

Prochain étape du Trophéee Masse : Sélection Rhône-Alpes
Mercredi 7 juin 2017 - Institut Paul Bocuse - Président du jury : Régis MARCON
Inscriptions ouvertes

 

 Masse_Orange_Blc.jpeg

 

Pour penser le fromage autrement …

Le 20 février s’est tenue la seconde édition du Cheese Day en plein cœur de Paris. L’occasion d’y organiser un workshop sur le thème « Fromage, plaisir et santé ».

Cniel_Photo.pngPlus de 50 invités, dont 35 journalistes et blogueurs de la presse alimentation/santé, cuisine, art de vivre se sont pressés pour écouter et apprécier les présentations des différents intervenants.

Animée par le journaliste Olivier MALNUIT, Grand Seigneur, Technikart, cette masterclass a débuté par l’intervention de Marie-Claude BERTIERE sur les secrets du « french paradox », termes employés par les anglo-saxons pour désigner la relation entre la tradition gastronomique de la cuisine française et la bonne santé du cœur dans la population. En dépit d’une consommation élevée en graisses et acides gras saturés, la France présente un taux historiquement faible de maladies cardiovasculaires : une exception épidémiologique et scientifique étayée. Le fromage est aussi une histoire de plaisir.
Les Européens connaissent le fromage depuis au moins 7 200 ans.
Il acquiert ses lettres de noblesse au XIXème siècle et devient, à lui seul, l’une des quatre séquences du « repas gastronomique des Français » (UNESCO, 2010). Ses modes de consommation évoluent sans cesse et s’adaptent aux comportements alimentaires émergents.

Du fromage en dessert, ou la « dessertification » du fromage, une histoire racontée par Eric BIRLOUEZ, sociologue, spécialiste de l’Histoire de l’alimentation, à travers un film à voir sur produits-laitiers.com et youtube, mais aussi Xavier THURET, MOF fromager, Ludovic BISOT, MOF fromager, Jean-Charles KARMANN, confiseur des fromages et Manu GAULT, fromaginagitateur, tous de la Ligue des Fromagers Extraordinaires, et Quitterie PASQUESOONE, journaliste culinaire et blogueuse pour une mise en bouche so « Sweet cheese ». Ces cinq protagonistes, ont enchanté les papilles du public grâce à des dégustations détonnantes.

 

Cniel-infos.jpg

Solid Manuel Detergent : Réduisez vos coûts de lavage de la vaisselle à la main et optimisez la performance

Diapositive12.JPG

Ecolab.jpg

Claude Petit
RESPONSABLE GRANDS COMPTES
Mobile +33 6 89 87 59 67
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ravifruit dévoile ses dernières innovations lors du Sirha 2017 et réaffirme son engagement dans la promotion du goût.

Trois nouveaux produits

Ravifruit a profité de sa présence sur le Sirha 2017 -utopikphoto373-low.jpgpour présenter de belles nouveautés « produit » dans sa gamme. Tout d’abord, 2 nouvelles purées de fruits surgelées aux saveurs du Japon : la purée de Yuzu et la purée de Sudachi, toutes deux 100% fruit. Une véritable expérience sensorielle et un appel au voyage.

Mais aussi sa compotée Myrtille Sauvage, merveilleusement mise en valeur dans un dessert « Purple Rain », spécialement élaboré à cette occasion par une équipe de chefs de la Côte d’Azur, menée par Christophe Niel.

couvSignature.jpg... Et une belle innovation technique !

Ravifruit a également dévoilé sa grande révolution du fruit : SIGNATURE FRUIT, un ouvrage technique et novateur réalisé en collaboration avec Philippe Rigollot (Champion du Monde la Pâtisserie 2005 et MOF Pâtissier), Jordi Bordas (Champion du Monde la Pâtisserie 2011) et David Wesmaël (MOF Glacier).

Alliant l’expertise du fruit de Ravifruit et le savoir-faire de ces 3 grands chefs pâtissiers, SIGNATURE FRUIT est un guide riche de conseils et de nouvelles techniques, conçu avec passion et conviction pour accompagner les chefs dans le long et périlleux processus qu’est la création.

_D4D7594_copie.jpgLes 3 ambassadeurs du SIGNATURE FRUIT étaient présent sur l’Espace des Chefs dédié à Ravifruit pour présenter l’ouvrage et partager leur vision de la pâtisserie, avec entre autre, de nouvelles créations gourmandes issues du projet.

Une vocation et une mission toujours présente : la promotion du goût -utopikphoto620-low.jpget de la qualité.
Ravifruit a pu réaffirmer ses valeurs - respect de la nature, préservation du goût authentique, service et qualité absolue – en soutenant une nouvelle fois La Coupe du Monde de la Pâtisserie et en accompagnant l’ensemble de ces chefs internationaux tout au long de la compétition. Félicitation à l’équipe de France (Etienne Leroy, Bastien Girard et Jean-Thomas Schneider) qui a remporté cette édition 2017 avec brio !

 CMP_bis.png 
 Ravifruit_Kerry.png

Contacts commerciaux :
France Nord – Alexandre Perard – 06.07.81.56.94

 

 

 

EN 2017, METRO PART À LA RENCONTRE DES ACTEURS ENGAGÉS DE LA RESTAURATION

METRO Cash and Carry France, conscient de son rôle Affiche_RSE_Métro_Mars_2017.JPGéconomique, social et environnemental auprès des professionnels indépendants des métiers de bouche, développe sa stratégie RSE avec pour ambition, d’agir avec ses parties prenantes, sur les leviers qui permettent de co-construire un commerce durable.

 Le 6 juin 2016, METRO organisait la première table ronde sur l’avenir de la restauration durable «La restauration de demain, quels enjeux, quels défis ?» et prenait date pour 2017.
Dès le mois de février, METRO part à la rencontre des acteurs engagés de la restauration : chefs, organisations professionnelles et associations.

Les thèmes suivants seront abordés :

  • Les produits locaux – leur empreinte locale
  • Le bio – La culture raisonnée (en maraîchage, en élevage…)
  • La gestion en amont et en aval des bio-déchets
  • La logistique urbaine
  • La valorisation des actions RSE

Lors de ces différentes étapes, METRO souhaite identifier les attentes de chacun sur ces sujets, collecter les bonnes pratiques et co-construire des solutions pour demain.
Vous souhaitez venir témoigner à l’une de nos étapes et participer à ces échanges, contactez-nous !

Contact : Christelle Wuillemet / Tel : 01 47 86 61 62
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les échanges et réflexions issues de ces 5 rencontres régionales viendront enrichir les débats lors du second colloque qui se tiendra à l’automne 2017.

 

 Metro.jpg

 

Domaine du Tariquet

Château_du_Tariquet_BD_2014.jpgPrésentation du domaine
Situé en Gascogne dans le Sud-Ouest de la France, le Domaine du Tariquet appartient à la Famille Grassa depuis 1912. Cette propriété familiale compte désormais 1125 hectares de vignes en production dont une centaine dédiée exclusivement aux Bas-Armagnacs.
En qualité de propriétaire-récoltant, tous les vins et les Bas-Armagnacs du domaine sont produits à partir de raisins provenant exclusivement des vignes de la propriété.
Grâce à un encépagement varié (Ugni blanc, Colombard, Sauvignon blanc, Chardonnay, Chenin, Sémillon, Gros Manseng et Petit Manseng), des sols argilo-calcaires, des boulbènes et des sables fauves, associés à un climat océanique, le Domaine du Tariquet produit des vins équilibrés, frais et fruités, ainsi que des Bas-Armagnacs subtils et d'une grande finesse.

  • 1683 : Production des premiers Bas-Armagnacs au Domaine du Tariquet.
  • 1912 : Acquisition du domaine par Pierre Artaud, le grand-père d’Hélène Grassa.
  • 1946 : Hélène et son époux Pierre Grassa s’installent sur la propriété.
  • 1972 : Maïté et Yves Grassa reprennent le flambeau.
  • 1982 : Maïté et Yves produisent leur premier vin blanc, le Domaine du Tariquet Classic, récompensé par une médaille d’Or au concours des vins de table de Montpellier, avec les félicitations du jury.
  • 1987 : Yves Grassa est élu “White Wine Maker of the Year” à l’International Wine Challenge de Londres.
  • 2005 : Armin et Rémy Grassa, fils d’Yves, rejoignent l’exploitation familiale qui s’est développée avec l’acquisition et la plantation de nouvelles vignes et de nouveaux cépages.
  • 2012 : Trois générations et 350 invités pour fêter une histoire familiale centenaire.
  • 2014 : Individual Distillery of the Year” (ISC, Londres).
  • 2015 : Domaine familial de 1 125 hectares de vignes en production.
  • 2016 : Accueil d’un second alambic et inauguration de la nouvelle distillerie du domaine, installée dans le chai historique rénové.

Présentation des magnums
Le Domaine du Tariquet propose désormais deux cuvées emblématiques de la maison en magnum. Un format généreux qui invite à la dégustation et à la convivialité.

Tariquet_Classic_2015_-_150cl.jpgDomaine du Tariquet Classic
45% Ugni blanc, 35% Colombard, 10% Gros Manseng, 10% Sauvignon blanc.
Le Classic est la cuvée historique du Domaine du Tariquet. Ce vin plaisir, dynamique et rafraîchissant remporte une médaille d’Or avec Félicitations du Jury dès sa première sortie en 1982. Régulièrement primé, Classic est un vin sec et fruité d’une magnifique intensité, très ouvert sur des arômes floraux, d’agrumes, de fruits à chair jaune. Un vin croquant avec beaucoup de fraîcheur en bouche.
La capsule à vis du magnum optimise la préservation de la fraicheur et du fruit. Ce format inédit a été élaboré spécifiquement sur demande.

Tariquet_Premières_Grives_2015_-_150cl.jpgDomaine du Tariquet Premières Grives
100% Gros Manseng.
Concentré de saveurs, les Premières Grives sont le parfait équilibre entre la rondeur et la fraîcheur du fruit.
Le magnum est l’occasion de prolonger le plaisir de l’apéritif au dessert. La grande finesse de ce vin surprend et bouscule les accords avec des crevettes au lait de coco, un poulet fermier à la broche, un curry d’agneau, un brebis des Pyrénées. La gourmandise des Premières Grives est une valeur sûre pour accompagner une tarte tatin, un crumble de mangues, un tiramisu aux framboises.

 

Domaine_du_Tariquet_noir_HD_300_dpi.jpg

 

Nouvelle saison, nouveau Premium hiver 2016/2017 ! METRO vous présente sa 24ème édition

À la recherche de sensations gustatives inédites cette 24ème édition Premium_24.pngdu Catalogue Premium vous présente ce qu’il se fait de mieux en France et dans le monde.

Les produits du terroir français sont des valeurs sûres, redécouvrez la saveur authentique de la très confidentielle poire Martin Sec des Hautes-Alpes et celle irrésistiblement envoûtante du fruit dans la liqueur de Poire Golden Eight. pensez également à l’oeuf de cane pour séduire les gourmands, il est de retour sur les plus grandes tables.

Envie de surprendre vos clients ? Nous avons traversé le monde pour cela. Originaires de Chine et d’Asie, comme le bœuf Wagyu du Japon, souvent qualifié de caviar de la viande, le volcanique sel noir de l’Himalaya et le yuzu frais originaire de Chine qui sublimera

de ses parfums pâtisseries et cocktails.

 

« Partenaire de tous vos succès, METRO recherche les plus beaux produits à mettre au service de votre talent. À votre écoute, nos experts sont là pour vous aider dans vos choix. Et parce que nous savons que vous avez besoin de tout votre temps pour exercer votre passion en cuisine, de nombreux services sont à votre disposition pour vous simplifier le quotidien. METRO est à vos côtés pour créer une nouvelle carte à votre image, plus premium que jamais ».
Benoît Feytit Directeur Général de METRO

 

Metro.jpg

 

Valrhona - Inspiration Amande

Inspiration Amande est le premier né de la gamme INSPIRATION, une toute Couv-special_amande.jpgnouvelle gamme de couvertures de fruits.HD_feve_inspiration_amande.jpg

Sa recette
• Une couleur dorée et gourmande qui suscite l’envie.
• La finesse et l’onctuosité du chocolat avec la douceur de l’amande.
• Une recette très consensuelle qui plaît aux petits comme aux grands.

Ses qualités gustatives
• Le goût pur et naturel de l’amande brute.
• Une sensation de fraîcheur, par rapport au praliné dont le goût est beaucoup plus caramélisé et sucré.
• Une recette sans ajout de colorants ni d’arômes artificiels, uniquement à base de poudre d’amandes, sucre et beurre de cacao.PACK_INSPIRATION_AMANDES.jpg
• Le goût du lait d’amande et de dragée dans ce produit rupturiste.

Sa texture
• La texture unique du chocolat avec un goût d’amande.
• L’amande gourmande qui fond en bouche.

 

 Valrhona.jpg

 

La Perruche Récompensée aux Saveurs de l’Année Restauration

logo_SDAR_2017.jpgGrâce à ses qualités gustatives et techniques la gamme la Perruche RHF a été primée aux Saveurs de l’Année Restauration. Les morceaux irréguliers la Perruche ainsi que la cassonade Pure Canne ont été goûtés et approuvés par un jury de chefs.

CASSONADE PERRUCHE PURE CANNE
Sucre roux parfumé aux notes de miel et de caramel, la cassonade la Perruche apporte une touche exotique, subtile et exquise à tous les desserts.
Afin de préserver toute sa saveur 100% Pure Canne et son arôme, la cassonade est proposée en sachet verseur. Résistant à la chaleur comme à l’humidité, le sachet préserve toutes les qualités du sucre de canne et permet grâce à son bouchon verseur des dosages et des saupoudrages précis.

Conseils d’utilisation :                                                                                                                                                          
PERRUCHE_doypack_750g-RVB.pngEn saupoudrage sur les tartes aux fruits, les crêpes, les fruits ou les laitages, elle donne aux desserts un éclat doré et dévoile un goût unique tout en douceur.
Dans la réalisation des appareils, elle peut remplacer le sucre traditionnel en apportant arôme et coloration.
Elle est particulièrement conseillée pour réussir les fruits caramélisés, crèmes brulées, les crumbles ou encore pour la confection de cocktails.

MORCEAUX IRRÉGULIERS ENVELOPPÉS LA PERRUCHE :
PERRUCHE_Mixte_EUROPE_CAISSE_25kg_RVB_BDEF.jpgEn papillotes individuelles, les morceaux irréguliers la Perruche Blancs, Ambrés ou Mixtes se distinguent par leur forme inimitable.
Ils apportent aux boissons chaudes la douceur et le goût unique du vrai sucre de canne. Ils permettent de valoriser l’image de votre établissement en apportant une touche d’élégance et d’originalité à l’heure du thé ou du café.
Conseils d’utilisation : Pour accompagner les boissons chaudes.

 

logo-perruche-fond_blanc_fr.png

Bragard, au cœur de l’évènement Sirha

Comme chaque année, Bragard sera présent à Lyon du 21 au 25 Janvier 2017 pour le Sirha.WP 20150127 17 07 28 Pro

Retrouvez notre équipe de commerciaux sur notre stand 5D16 pour découvrir notre nouvelle collection Printemps-Eté 2017 et redécouvrir les modèles qui font le succès de Bragard dans les cuisines, les hôtels, et chez les professionnels des métiers de bouche.
Cette année, les femmes seront à l’honneur avec un corner dédié.

 Dans le prestigieux Espace des Chefs, vous serez les bienvenus pour partager un moment convivial autour de nos produits, des chefs et des animations que nous vous réservons*

Bragard sera omniprésent durant le Sirha au travers des plus beaux concours gastronomiques mondiaux. Partenaire officiel de l’International Catering Cup, Membre du Bocuse d’Or et de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, nous partagerons avec vous ces moments intenses et festifs !10562921 10205141886043177 3376951537905546966 n

Les candidats de ces grands concours auront l’opportunité, cette année encore, de profiter de notre service premium : la Conciergerie by Bragard afin de faire repasser leur veste, recoudre un bouton ou tout simplement partager avec nous un moment convivial à 2 pas de l’espace concours !

A très vite à Lyon !

L’équipe Bragard

 BRAGARD_QUADRI_N10.jpg

*Accès à l’Espace des Chefs et à l’espace concours avec un pass VIP

 

 

 

Finedor®, le petit pain iconique décliné en 3 nouvelles saveurs

À l’occasion des 10 ans de la Finedor et des 20 ans de son partenariat avec la Maison Lenôtre Bridor décline ce fleuron des établissements gastronomiques en 3 nouvelles recettes :

- Découvrez la Finedor® Campagne, avec son goût Baguette Fridor bdtypé et sa recette à base de levain de blé et sarrasin.
- Craquez pour la Finedor® Graines Anciennes au levain d’épeautre, l’ancêtre du blé, et un mélange de graines unique composée de graines anciennes (chia, amaranthe, quinoa rouge et millet) reconnues pour leurs vertues nutritionnelles.
- Succombez pour la Finedor® Piment d’Espelette subtilement dosée pour lui conférer cette jolie couleur ocre et cette pointe de chaleur en fin de bouche. Un petit pain plein de caractère.

Précuites sur four à sole de pierre.

Les 3 nouvelles recettes ont la même remise en oeuvre que la Finedor Nature permettant ainsi aux professionnels d’intégrer ces nouvelles saveurs sans contraintes (possibilité de réaliser des fournées mixées) : 6-8 minutes dans un four à 210°C.

LOGO_REC_LENOTRE_PRO_FOND_FONCE.jpg

 

 

Les Produits

La Pomme de Terre de Normandie

pommes-de-terre-allians-bio-1kg.jpgLoin d’être locale, notre « patate » est originaire du Chili. Mais ce n’est pas de ce pays que le célèbre Parmentier l’a rapportée. Pharmacien militaire, c’est comme prisonnier en Allemagne, pendant la guerre de Sept Ans, qu’il la découvrit sous forme de bouillie. Connue outre-Rhin, elle y était jugée bonne pour les cochons et… les Français !

Il semblerait que la pomme de terre ait été cultivée en Normandie dans les années 1765 ou 1766, plus précisément par un Rouennais, un certain Georges Mustel. Mais on pense que des tentatives isolées de culture eurent lieu en Basse-Normandie dès le XVIIe siècle. Dans son Histoire de Balleroy, l’abbé Bidot rapporte que le comte de Choisy la ramena d’Angleterre en 1851. Une récolte aurait été effectuée la même année pour les pauvres de la paroisse. Il note : « Chacun alors voulut avoir des pommes de terre et il n’y eut pas de petit ménage ayant un jardin qui n’essayât d’en récolter. »

Les variétés sont innombrables et offrent un incroyable panel de couleurs, des vitelottes bleues aux roses de Roseval, en passant par les belles de Fontenay, bintje ou fameuses rattes. Leurs goûts sont multiples. Osez donc les variétés différentes au potager, pour le plus grand bien de la biodiversité et le plaisir du palais.

 

Extrait du Patrimoine Normand N°99 par Claude Rayon

 

 

Le Calvados de Normandie

Avec plus de 400 ans d’histoire derrière lui, le nom "Calvados" cache trois Appellations d'Origine Contrôlée : l'AOC Calvados, l'AOC Calvados Pays d'Auge et l'AOC Calvados Domfrontais. Leur zone de production s’étend sur différents terroirs de Normandie et plus marginalement en Mayenne, Sarthe et Oise.

Calvados_degustation_bd.jpg

Le caractère du Calvados s’exprime en fonction des variétés de pommes à cidre et de poires à poiré utilisées, des méthodes de distillation du cidre (simple ou double distillation) et du vieillissement. Selon l’Appellation, il devra vieillir au minimum deux à trois ans en fûts de chêne. Les matières tanniques du bois lui donnent sa couleur naturelle et par les échanges incessants entre la jeune eau-de-vie, le bois et l’air ambiant, le Calvados acquiert ses arômes, sa finesse et sa plénitude. Peu à peu, l’arôme du Calvados va s’exalter, sa coloration s’accentuer, passant du doré à un ambre plus profond. Les arômes de pommes fraîches, très présents chez les jeunes Calvados vont évoluer vers des arômes plus complexes de pommes cuites, de caramel au beurre, d’épices et de noix qui en font des Calvados d’exception.

Aujourd’hui 300 passionnés œuvrent chaque jour à produire au moins une des Appellations Calvados dans le respect de la tradition, dans une démarche de qualité et tous à la recherche de l’expression d’un terroir et du fruit originel.
Exportés à plus de 52% dans le monde entier, le Calvados est perçu comme un produit original, moderne et culturel qui séduit par ses divers modes de consommation.

Les jeunes Calvados notamment s’expriment à merveille dans les cocktails et séduisent les professionnels du bar pour leur parfaite harmonie entre fraîcheur, force et fruité.

Au cœur de la cuisine gourmande, en marinade, flambage ou déglaçage, les parfums du Calvados s’exhalent dans les sauces, au cœur d’une terrine et dans les desserts. Et pour terminer un repas et prolonger une soirée, un Calvados de bel âge offre rondeur, équilibre et complexité pour de purs moments de plaisir gustatif...

 

Plus d’information sur www.idac-aoc.fr
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ».

La pomme en Normandie

La pomme, fruit de l’Arbre de Vie et de la Connaissance est, depuis la nuit des temps, le symbole universel de la séduction et de l’offrande, du Bien et du Mal. La pomme, c’est ce fruit d’or de l’immortalité que vola Héraclès au jardin des Hespérides, et aussi ce fruit de la tentation et de la déchéance que croquèrent Adam et Eve au jardin d’Eden. Mais, depuis toujours, la pomme est ce fruit chargé de mystère, unique et multiple à la fois, dont bien des artistes tels Cézanne ou Magritte s’inspirèrent pour en saisir l’intemporalité. 

pommes-de-normandie1.jpg

La pomme aujourd’hui ? Mais c’est la Normandie ! Elle en est la gloire et en possède la saveur.

Elle en est aussi l’ornement quand, au printemps, les pommiers forment des grosses touffes rosées, épanouies, dans le vert tendre des prairies. La pomme serait donc un fruit spécifiquement normand ? L’Histoire ne le prouve pas explicitement. A coup sûr, elle nous viendrait de l’Orient, connue dès l’Antiquité par les Grecs et les Egyptiens. Et ce sont les Croisés qui la ramenèrent dans nos régions. On raconte même que ce sont les Basques de La Biscaye qui en 1573 apportèrent le « sildre » en Normandie et que c’est un certain gentilhomme espagnol Darous de l’Estre, débarquant un jour dans le Cotentin, qui y introduisit du côté de Valognes les meilleures variétés de pommes douces parvenues jusqu’à nous.

On sait aussi que le pommier était considéré comme arbre sacré par les Druides celtes. Au Moyen Age, la Normandie constitue le principal verger du pays, notamment dans le calme des monastères. C’est à cette époque que l’on constate le développement de cette culture quand le cidre remplace la cervoise. Mais le cidre d’alors, issu de pommiers sauvages, devait être de piètre qualité. C’est donc beaucoup plus tard, vers le XVIIIe et surtout au XIXe siècle, que la culture du pommier se généralisa et gagna une grande partie de la Bretagne et de la Normandie pour obtenir le cidre mousseux tel que nous le connaissons de nos jours et les pommes joufflues et croquantes sur nos tables.

 

 

 

LES ORIGINES DU CIDRE

L'histoire du cidre a débuté en Normandie au XVème siècle avec le remplacement progressif des vignes par des pommiers. C'est à partir de cette époque que le cidre obtient ses lettres de noblesse grâce à l'action de Guillaume Dursus seigneur de Lestre, gentilhomme Navarrais, devenu seigneur de ce lieu par la faveur de Charles VIII.

cidre-breton-normand.jpg

C'est lui qui amena de Biscaye de nouvelles espèces de pommier, bien supérieures à ceux poussant en Normandie, apportant ainsi au cidre Normand une grande renommée qui peu à peu chassa la bière et le vin des chaumières normandes.

Il existe plusieurs types de cidre et chacun d'eux développe une identité différente, certains sont plus acides, plus amers, plus moelleux, et d'autres plus rustiques. Ces différences naissent du terroir où sont implantés les vergers, des variétés de pommes utilisées, de la durée de la fermentation et aussi des méthodes de mises en bouteille. Ainsi lors des étapes d'élaboration du cidre, c'est l'avancée de la fermentation qui va en déterminer sa nature : cidre doux, cidre demi-sec, cidre brut.

Plus la fermentation progresse, moins la teneur en sucre est importante, on tend alors vers des cidres de plus en plus secs en bouche. Aussi le choix d'un cidre demeure personnel, dépendant des sensibilités de chacun, dont seule la dégustation permettra d'affiner les préférences.

Toutefois, il faut savoir choisir un cidre en fonction des étapes du repas, puisqu'un cidre brut, moins sucré sera davantage apprécié en apéritif et au cours du repas, tandis que le cidre doux et le cidre demi-sec, quant à eux, accompagneront parfaitement les desserts ou les goûters.

 

 

La véritable Andouille de Vire

L’andouille de Vire est une charcuterie à base de veritable-andouille-de-vire-a-l-ancienne-demie.pnggros intestin de porc coupé en lanières avant d’être embossés dans une partie du gros intestin.

La fabrication artisanale de l’andouille de Vire a peu changé depuis le XVIIIe siècle. Au moins 50 % de chaudins entrent dans la composition de l’« andouille de Vire supérieure », principalement composée de l’appareil digestif du porc. Une fois embossés, les boyaux et estomacs sont cuits, fumés avant ou après la cuisson et éventuellement colorés.

La véritable andouille de Vire se compose de la ventrée complète de porc, sans adjonction de gras. Les lanières de boyaux sont montées, après avoir été nettoyées, découpées, salées et laissées à macérer plusieurs jours, en forme d’ellipse sous la « robe », un boyau naturel. Le fumage, de préférence au bois de hêtre, dure plus d’un mois. Après le fumage, les andouilles sont dessalées environ vingt-quatre heures à fin de réhydratation avant d’être mises sous filet puis cuites à l’eau au court-bouillon environ six heures à 95 °C. Le produit fini se présente sous une forme cylindrique irrégulière d’une longueur de 25 à 30 cm et d’un diamètre de 4 à 6 cm dont la couleur définitive résulte de l’oxydation avec l’air. La teinte noire, naturelle, dérive du fumage.

 

 

Le Camembert, une victoire pour notre association lobbyiste à Bruxelles avec le Camembert produit emblématique de l’alimentation française.

Le Camembert a été créé par Marie Harel à dans le village Normand de Camembert en 1791.
Le Camembert de Normandie, aujourd'hui, est plus qu'un simple fromage : au fil de sa très riche histoire, il est devenu l'un des symboles de la gastronomie française.

Le Camembert de Normandie est un fromage au lait cru, à pâte molle légèrement salée renfermant au minimum 45 grammes de matière grasse pour 100 grammes de fromage après complète dessiccation et dont le poids total de matière sèche est supérieur ou égal à 115 grammes par fromage. Il est obligatoirement commercialisé dans une boîte en bois. Il faut 2,2 l de lait pour fabriquer un camembert de Normandie. © IRQUA-Normandie/Rougereau

Le Camembert de Normandie est caractérisé par les éléments suivants *:
. La forme de cylindre plat d'un diamètre de 10,5 à 11 cm et un poids net indiqué à l'emballage au minimum de 250 grammes ;
. La croûte dite « fleurie », de couleur blanche, à moisissures superficielles constituant un feutrage blanc pouvant laisser apparaître des tâches rouges ;
. La pâte de couleur ivoire à jaune clair ; affinée à cœur, elle est lisse et souple ;
. La saveur légèrement salée, d'abord lactée et douce puis plus franche et fruitée avec davantage d'affinage.
Ces caractéristiques sont contrôlées par un laboratoire indépendant en ce qui concerne le poids, la matière grasse et l'extrait sec et par un organisme de contrôle également indépendant en ce qui concerne les critères organoleptiques.
*Extrait du cahier des charges de l'appellation d'origine « Camembert de Normandie » annexé au décret du 18 septembre 2008

Camembert-cremeux-c-HandmadePictures-shutterstock-600x400.jpg  camembert_a_camembert.jpg

Des signes de reconnaissance :

  • Depuis 1983, le Camembert de Normandie au lait cru et moulé à la louche bénéficie de l'AOC (Appellation d'Origine Contrôlée).  Comme toutes les AOC, il est associé à un territoire précisément défini, à une matière première spécifique et à un savoir-faire particulier. On ne peut pas fabriquer d'AOC ailleurs que sur la zone définie.
  • Depuis juin 1996, le Camembert de Normandie bénéficie de l'AOP (Appellation d'Origine Protégée) signe officiel européen de qualité. Cette reconnaissance lui permet de bénéficier d'une protection juridique sur l'ensemble des pays formant la Communauté Européenne.Depuis le 1er mai 2009, le logo européen AOP ou la mention littérale "Appellation d'Origine Protégée", est obligatoire sur les emballages de tous les produits bénéficiant du logo AOC français et qui ont rejoint la famille des AOP européennes.
  • 2008, l'année ou le camembert a gagné la bataille du lait cru !
    L'INAO, a arbitré en faveur du camembert au lait cru et a rejeté la demande d'industriels d'utiliser du lait pasteurisé ou thermisé, pour des pseudo raisons sanitaires, dans la fabrication du VRAI camembert.

    Le camembert de Normandie est fabriqué à base de lait cru, c'est-à-dire avec du lait qui n'a pas été chauffé à plus de 40 °C (donc non pasteurisé).Euro-Toques reste vigilant sur la défense des fromages au lait cru qui font pleinement partie du patrimoine alimentaire Français.

Euro-Toques reste très vigilant sur la Défense des fromages au lait cru qui font pleinement partie du patrimoine alimentaire français. Euro-Toques a été très satisfait de participer à cette victoire à Bruxelles avec la Commission Européenne avec la reconnaissance du mode de fabrication du « camembert de Normandie ». C’est pourquoi avec de la persévérance, du temps et de la volonté, le LOBBY Euro-Toques et son Comité Alimentaire ont leur raison d’être à Bruxelles.

 

 

Association de Gestion des ODG Laitiers Normands
Appellation d'Origine Protégée (AOP) Camembert de Normandie, Pont-l'Evêque et Livarot
82 rue de Bernières / 14000 CAEN / Tel : 02 31 85 50 93 / Fax : 02 31 50 17 31

 

 

Le reclassement des œufs et d’autres produits issus de la volaille

oeufs-en-cuisine.jpgEuroCommerce, le Copa Cogeca et les fédérations européennes des œufs et de la volaille demandent à la Commission de revoir les règles actuelles concernant la durée pendant laquelle les troupeaux de volaille peuvent être confinés à l’intérieur avant de perdre le statut  « élevé au sol ».

En effet, 80% des poules pondeuses « élevées au sol » seraient  actuellement confinées dans l’UE afin d’éviter la propagation de la grippe aviaire. Leurs œufs dépasseront donc la durée de 12 semaines qui est le maximum pour conserver le statut …

Le reclassement des œufs et d’autres produits issus de la volaille entrainerait des conséquences négatives pour les producteurs mais aussi des coûts en termes d’étiquetage et de packaging.

 

 Sources / EURALIA Bruxelles

 

 

 

La volaille de Bresse, Reine des volailles, volailles des Rois

L’Appellation d’Origine Protégée distingue la Volaille de Bresse au niveau européen. Mais c’est tout d’abord en 1957 l’obtention de l’Appellation d’origine Contrôlée qui balise son histoire. Elle est le fruit d’un long combat pour faire reconnaître la spécificité d’une race – la Gauloise Blanche de Bresse – d’un terroir et d’un savoir-faire ancestral !

04-chapon-de-bresse.jpgLa Volaille de Bresse
Elle a un plumage entièrement blanc, y compris le camail, cet ensemble de longues plumes qui recouvrent le cou et la poitrine du poulet.
Ses pattes sont bleues et entièrement lisses. Sa crête est rouge vif, simple, à grandes dentelures.
Ses mandibules rouges qui pendent sous le bec, appelées barbillons, sont rouges, les oreillons de chaque côté de la tête sont blancs ou sablés de rouge. Sa peau et sa chair sont bien blanches.

poulet_de_bresse_photo-alain-doire_bourgogne-tourisme.jpg

Les prairies
La Volaille de Bresse a de la place ! Elle dispose d’un minimum de 10 m2 de prairie d’herbe bien grasse  et d’un poulailler spacieux, 12 poulets maximum par m2.

L’alimentation
A chair savoureuse, alimentation équilibrée et riche ! Des céréales – blé et maïs – produites sur place et garanties sans OGM, des produits laitiers en abondance sont au menu des poulets, poulardes, dindes et chapons de Bresse ! Mais toutes ces volailles doivent trouver elles-même un tiers de leur nourriture dans la prairie. Ce sont des chasseuses qui inlassablement mangent tout au long de la journée des vers de terre, des mollusques, de l’herbe aussi. Lors de la période de la finition elles restent au minimum 10 jours dans une cage de bois appelée épinette à l’intérieur du bâtiment, elles mangent à volonté des céréales.

Seule volaille à avoir une appellation d’origine, la Volaille de Bresse est un mets succulent, facile à cuisiner et dont la saveur est garantie ! Bon appétit !

https://www.youtube.com/watch?v=2yhjuzt92Og

 

logo-volaille-de-bresse.png

Source : http://www.glorieusesdebresse.com/le-programme/

 

 

Le Foie Gras, Plus de 4500 ans d’histoire Gourmande

Photo_19.jpgEn des temps immémoriaux, lorsque les hommes commencèrent à se sédentariser, abandonnant peu à peu leurs activités de cueillette et de chasse, ils entreprirent la domestication, puis l’élevage d’animaux pour se nourrir.

Les palmipèdes : oies, canards, etc… sont élevés depuis la haute antiquité ; les auteurs anciens et les artistes célèbrent dans leurs œuvres cette relation homme-animal comme, par exemple, les bas-reliefs égyptiens découverts dans la nécropole de Saqqarah qui montrent un valet nourrissant une oie avec des figues.

Reproduisant donc une tendance naturelle qu’ont certains animaux, les palmipèdes en particulier, à se suralimenter afin de supporter l’hiver ou pour pouvoir accomplir de longs trajets migratoires, de très lointains ancêtres ont découvert le Foie Gras.

LA FRANCE : LE PAYS DU FOIE GRAS
Au fil des siècles, ce mets d’exception a traversé les frontières, la France de la gastronomie devenant le
Pays du Foie Gras. L’Hexagone produit aujourd’hui 80% du Foie Gras dégusté dans le monde, malgré les difficultés qu’ rencontré notre profession.

LE FOIE GRAS : UNE RECONNAISSANCE OFFICIELLE
En 2006, le Foie Gras a été officiellement reconnu « Patrimoine Culturel et Gastronomique Français
Protégé » par le Parlement Français.

 

Sources : CIFOG (Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras)
http://lefoiegras.fr/

 

 

La Coquille Saint Jacques

La pêche de la coquille Saint-Jacques est pratiquée par des IMG_8381.JPGbateaux spécialisés, les coquilliers. En France, elle est strictement réglementée et n'est autorisée que du 1er octobre au 15 mai par arrêté ministériel. Les coquilles mettent deux ans en Manche et trois ans en Manche ouest et Atlantique pour atteindre leur maturité sexuelle.

En revanche, elle est autorisée toute l'année à Jersey, aussi bien à la plongée qu'au dragage. La taille minimum légale pour les professionnels est 11 cm pour la Manche et 10,2 cm pour la Manche ouest et les autres gisements alors que pour la pêche de loisir, elle est de 11 cm pour tous les gisements. Pour pêcher la coquille, les bateaux doivent disposer d'un PPS (Permis de Pêche Spécial). Sur les gisements classés, ils doivent aussi détenir une licence de pêche (Saint-Brieuc, baie de Seine). Les pêcheurs français sont les seuls à s'interdire de pêcher l'été. La coquille n'est pas une espèce sous quotas de l'Union européenne.

 

La principale technique employée pour sa pêche est celle de la drague, armature métallique qui permet de fouiller le fond et de « déterrer », puis récupérer les coquilles enfouies. La règlementation du diamètre minimum des anneaux (92 mm en 2004, pour la Manche), permet de limiter la prise de juvéniles.

En France, les principaux ports de pêche de la coquille Saint-Jacques sont, sur le littoral du Pas-de-Calais : Étaples, Boulogne-sur-Mer, sur le littoral normand : Dieppe et Fécamp, Port-en-Bessin, Grandcamp, Saint-Vaast-la-Hougue et Granville. La Normandie représente plus de la moitié de la production française, c'est la première région française de pêche de coquille Saint-Jacques (Pecten maximus) et elle a obtenu deux labels rouges : pour la coquille en 2002 et pour la noix en 2009. La moitié environ de la production étant vendue hors criée, de gré à gré. Enfin sur le littoral breton, la baie de Saint-Brieuc avec les ports d'Erquy, Loguivy-de-la-Mer et Saint-Quay-Portrieux représente plus de 6 500 tonnes soit presque la moitié de la production française (16 000 tonnes au total par an).

 

Sources : Wikipédia

 

 

L'Oignon de Roscoff

L’« Oignon de Roscoff » est un oignon de garde. Les tuniques externes des bulbes sont sèches, elles présentent une couleur rosée à rosée-cuivrée, les écailles internes sont blanches à faiblement rosées et présentent une bordure rosée ;

oignon-roscoff.jpg

C’est un oignon d’un calibre compris entre 30 et 80 millimètres de diamètre, de forme allant du rond-allongé au rond-aplati. Sa queue est solidement fixée au bulbe par le collet et mesure au moins 5 centimètres.
Il est récolté avant dessèchement complet des fanes, ce qui lui confère son caractère juteux et sa saveur sucrée peu piquante. Avant le conditionnement, chaque oignon est pris en main pour un nettoyage et un tri qui garantissent la qualité et la typicité des produits mis en marché.
Il est souvent présenté en tresses où les oignons sont rangés par ordre décroissant de taille jusqu’à un gros oignon terminal appelé « penn kapiten ». Pour les oignons commercialisés en contenant rigide, chaque oignon est identifié par l’apposition d’une vignette autocollante.
L’« Oignon de Roscoff » est doté d’une bonne capacité de dormance, il se conserve naturellement, sans traitement anti-germinatif.
L’« Oignon de Roscoff » est produit sur 24 communes du Haut-Léon, au nord du département du Finistère, le long du littoral de la Manche bénéficiant ainsi d’un climat océanique particulièrement doux et de sols souvent recouverts d’épais dépôts limoneux. Ces conditions ont permis le développement des cultures d’oignons depuis le 17ème siècle. L’« Oignon de Roscoff » a acquis une notoriété au 19ème siècle avec l’exportation d’une grande partie de la production vers la Grande-Bretagne par les « Johnnies », surnom donné aux producteurs d’oignons qui tressaient et vendaient au porte à porte leur récolte.

04_news_film_oignon_roscoff_octobre_communication_packaging_bretagne_morlaix_960px_f51a894ac0552e425b66dd7a0be6950f.jpgL'oignon de Roscoff est une appellation d'origine contrôlée (AOC) attribuée depuis le à une production d'oignons cultivée dans une zone délimitée du littoral nord du Finistère.

 

 

 

©Anne Béric Le Goff / 2013

Comté AOP

* Qu'est-ce que c'est ?

Le Comté est le premier des fromages AOC en volume produit. Il a obtenu l’Appellation d`origine contrôlée en 1952 puis l’Appellation d’Origine Protégée en 1996.
Ce fromage à pâte pressée cuite est produit à partir de lait cru de vache de races Montbéliarde et Simmental qui sont nourries exclusivement avec des fourrages provenant de la zone d’appellation.
Il est produit dans le massif du Jura entre 500 et 1500 m d’altitude. Depuis le XIème siècle, les cultivateurs de cette région se sont associés pour réunir quotidiennement le lait cru produit par leurs différents troupeaux en vue de la fabrication des meules de Comté « à la fruitière », système de coopérative traditionnelle.
Une seule meule de ce fromage est un concentré de 500 litres de lait !
L’affinage du Comté dure au minimum 4 mois, mais peut se prolonger durant plus de 24 mois !

Comté AOP      

 

 

 

 

 

 

 

 

* Présentation

Le Comté présente une croûte fine sèche et lisse de couleur brune. La pâte varie du jaune crème en hiver au jaune plus soutenu en période de pâturage, d'aspect lisse et dense avec peu ou pas de trous.

* En détails ...

Physique
Taille : ø de 50 à 75 cm - hauteur de 8 à 13 cm
Poids : 30 à 48 kg
Forme : Meule cylindrique à talon droit ou légèrement convexe

Caractéristiques
Famille de pâtes : Pressées cuites
Type de lait : Pur Vache
Caractéristiques du lait : Cru

Provenance
Département : Ain, Doubs, Jura
Région : Franche-Comté

Qualité
Signe de qualité : AOP
Taux de matière grasse : 32%

 

* Signe de qualité

AOP

AOP (Appellation d’Origine Protégée) – créé en Europe en 1992. Elle désigne un produit d’une certaine notoriété, fabriqué dans une zone géographique définie selon un savoir-faire traditionnel et reconnu. Le produit est indissociable de son terroir et ne peut pas être reproduit dans d’autres endroits : la production, la transformation et l’élaboration doivent absolument avoir lieu sur ce territoire selon les règles édictées par le cahier des charges.

* Saveur et petite histoire

La saveur est douce et équilibrée, la texture est ferme et moelleuse et il dégage des arômes très variés et agréables à la fois fruités, beurrés, boisés … Ces parfums deviennent plus nombreux et persistants avec l’affinage.

* Les accords de ce fromage

Pain
- Comté et baguette aux graines : un accord audacieux
- Comté et pain aux noix : l’accord de prédilection

Vin

- Comté 12 mois et coteaux champenois : l’accord de prédilection
- Comté 12 mois et vin blanc sec du Sud-Ouest : un accord insolite
- Comté 24 mois et vin blanc sec d’Auvergne : un accord insolite
- Comté 24 mois et vin blanc sec du Jura : l’accord de prédilection

 

 

Manger des crevettes de Madagascar

C’EST BON POUR LA PLANÈTE !
Crevette Madagascar

 

 

 

 

 

 

QUEL EST CE CRUSTACÉ ?

L’espèce locale Penaeus monodon, appelée aussi crevette tigrée de Madagascar ou black tiger, offre des performances intéressantes en aquaculture. Les Anglais l’appellent "Great tiger prawn".
Cette crevette est de couleur grise à bleue lorsqu'elle est crue, mais devient rouge et tigrée à la cuisson.

* Où vit-elle ?

Les crevettes sont élevées dans des fermes aquacoles, principalement sur la côte Ouest de Madagascar, dans un environnement naturel en plein milieu de la mangrove et protégé de toute pollution.
Cela nécessite des zones à climat chaud, à faible amplitude thermique et à pluviométrie modérée.

* Que mange la crevette de Madagascar ?

Les crevettes grandissent dans d’immenses bassins de grossissement. Elles se nourrissent notamment d’algues microscopiques qui se développent naturellement dans les bassins et d’aliments spécifiques de qualité, adaptés à leurs besoins.

* Sa croissance et sa reproduction

Les crevettes élevées proviennent de géniteurs sélectionnés avec soin. A maturité, ils pondent des millions d’œufs qui éclosent dans les bassins spéciaux d’une écloserie. En quelques jours, ces œufs donnent des larves qui sont transférées ensuite dans des bassins de grossissement. Il s’agit de l'étape finale du processus d'élevage. Pour favoriser la santé et la qualité des crevettes, l’élevage est pratiqué sur de petites quantités (entre 5 et 15 crevettes en moyenne par m2).
A la fin du grossissement, le bassin est vidangé et les crevettes sont récupérées dans un filet en sortie. Elles sont lavées sur place et transportées, sous glace, à l'usine de traitement où elles sont triées, calibrées, pesées, conditionnées, congelées, puis stockées en chambre froide. L’espèce Penaeus monodon a une croissance rapide avec un calibre assez développé par rapport aux autres variétés. Les adultes peuvent atteindre 33 cm de long.

* Pourquoi manger des crevettes (origine Madagascar) est bon pour la planète ?

L'aquaculture joue un rôle important dans le domaine socio-économique de Madagascar. L’élevage de crevettes est très développé et génère beaucoup d’emplois. Il permet de répondre aux besoins alimentaires et de préserver le stock de crevettes sauvages en mer, dont la production a tendance à stagner ou à décliner.
Les professionnels du secteur ne ménagent pas leurs efforts pour acquérir des normes internationales (Label Rouge, label Agriculture Biologique) dans leurs méthodes d’élevage. La protection de l’environnement est une grande préoccupation : les mangroves sont préservées voire replantées, la qualité des eaux rejetées est contrôlée.

* Les crevettes (origine Madagascar) c'est bon pour ma santé !

Les crevettes de Madagascar se caractérisent par leur qualité exceptionnelle : les crevettes importées en France sont souvent de grande taille, elles résistent très bien à la cuisson, la chair est ferme et savoureuse.

Recette :  Crevettes de Madagascar cuites à la Plancha et Consommé de crustacés sauce Thaï

m.rgoodfish

 

 

 

 

 

Le Mulet-Porc

Manger du Mulet-porc, c'est bon pour la planète !

* Quel est ce poisson ?

Les chercheurs l’appellent Liza ramada, les Anglais, Thinlip grey mullet. Le mulet porc est un poisson euryhalin, c'est-à-dire qu'il peut s'adapter à de fortes variations de salinité ; en bref, ce poisson de mer peut pénétrer en eau douce. Il peut mesurer jusqu'à 60 cm.

Mulet porc

* Où vit le Mulet-Porc ?

Il vit dans les eaux marines côtières, estuaires et ports comprix, dans l'Océan Atlantique-Est, de la Norvège au Maroc, ainsi qu'en mers Méditerrannée et Noire. Le Mulet-porc peut pénétrer en eau douce et remonter assez loin dans les fleuves.

* Que mange-t-il ?

Le Mulet-porc se nourrit principaleme,t de petites particules végétales et animales qu'il absorbe en raclant les fonds vaseux, sableux ou détritiques.

* Comment est-il pêché ?

Le Mulet-porc est pêché principalement au chalut pélagique, c'est à dire un chalut en pleine eau entre le fond (sans toucher celui-ci) et la surface. Il est également pêché avec d'autres types de filets tels que le senne, filet droit, trémail, ...

* Pourquoi manger du Mulet-porc est bon pour la planète ?

En consommant du Mulet-porc d'une taille minimale de 25 cm, nous consommons moins d'espèces dont les stocks déjà surexploités.

* Des idées pour cuisiner

Recettes :  http://www.lepecheurprofessionnel.fr/index.php/a-table/les-recettes/les-recettes-de-mulet

* Sources

Livres
- QUERO Jean-Claude, VAYNE Jean-Jacques. Les Poissons de mer des pêches françaises. Ed. Delachaux et Niestlé, 2005. Coll. Les Encyclopédies du Naturaliste, pp 149-151

Sites
- IFREMER
http://wwz.ifremer.fr/peche/Le-monde-de-la-peche/La-peche/comment/Les-engins/Chalut-pelagique- Fishbase
http://www.fishbase.org/Summary/4583- Le Pêcheur Professionnel
http://www.lepecheurprofessionnel.fr/index.php/a-table/les-recettes/les-recettes-de-mulet

m.rgoodfish

 

 

 

 

 

La Plie Commune ou Le Carrelet

* Quel est ce poisson ?

Les chercheurs l’appellent Pleuronectes platessa, les Anglais, plaice ou European plaice.
La plie commune est aussi appelée le carrelet. Ce poisson plat est benthique, c’est-à-dire qu’il vit sur le fond des mers. Il mesure en moyenne entre 25 à 45 cm mais peut atteindre 95 cm.

Plie T1

* Où vit la Plie ?

Elle fréquente les eaux de l’Atlantique nord-est, depuis le nord de la Norvège ainsi que le Groenland (rare) jusqu’au Maroc, ainsi que dans les mers Méditerranée, Noire et Blanche. Elle vit sur le sable, la vase ou les graviers du fond côtier, jusqu’à 120 m de profondeur. Elle migre saisonnièrement en suivant les courants de marée.

* Que mange-t-elle ?

Tandis que la larve de plie commune se nourrit surtout de plancton (tintinides, dinoflagellés et larves de copépodes), l’adulte préfère les mollusques bivalves et les polychètes. Les plus gros individus (de plus de 40 cm) consomment également des crustacés (petits crabes), des échinodermes (ophiures) voire des poissons (lançons).

* Pourquoi manger de la Plie ? Est-ce bon pour la planète ?

Les scientifiques étudient chaque année l'état des stocks, c'est-à-dire la quantité de poissons adultes que l'on peut pêcher en préservant un nombre suffisant de poissons qui vont se reproduire. En consommant davantage de plie dont la chair est peu calorique, nous consommerons moins d'espèces dont les stocks sont déjà surexploités. Attention, il faut consommer des plies dont la taille est d'au moins 40 cm (calibre minimum de consommation), car ces animaux ont eu le temps de se reproduire au moins une fois !

* En chiffres

En 2011, selon la FAO, 96 925 tonnes de ce poisson ont été capturées dans le monde. La même année, il faisait partie des 10 espèces les plus débarquées au port de Boulogne-sur-Mer avec 1055 tonnes.
En France, sa consommation est en constante augmentation : elle a quasiment doublé depuis 2007 (851 tonnes en 2007, 1522 tonnes en 2012).
La plie est également le poisson plat le plus pêché en Europe.

* Le saviez-vous ?

Le nom carrelet vient du vieux français « quarrel » (carreau) rappelant la forme carrée (sans la queue) de cet animal.
Les poissons plats sont les seuls vertébrés qui ne soient pas symétriques.
Grâce aux otolithes (os situés dans la tête des poissons), on a pu calculer l’âge approximatif maximal de la plie : 50 ans !

 

Des idées pour le cuisiner ...

http://www.750g.com/recettes_carrelet.htm

 

Sources

Livres
- QUERO Jean-Claude, VAYNE Jean-Jacques. Les Poissons de mer des pêches françaises. Ed. Delachaux et Niestlé, 2005. Coll. Les Encyclopédies du Naturaliste, pp 259-261
- WALTER Henriette et AVENAS Pierre. La fabuleuse histoire du nom des poissons. Du tout petit poisson-clown au très grand requin blanc. Ed. Robert Laffont, 2011 – p. 397
- GIRAUD Marc. Calme plat chez les soles. La vie intime des animaux de mer, de la plage et des rochers. Ed. Robert Laffont, 2007 – p 160

Sites
- DORIS / MARAN Vincent, ZIEMSKI Frédéric, in : DORIS, 18/3/2013 : Pleuronectes platessa Linnaeus, 1758, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=134
- 750.com  http://www.750g.com/recettes_carrelet.htm
- FAO   ftp://ftp.fao.org/docrep/fao/009/x0170f/X0170F60.pdf

Motion contre les Presticides

Les recommandations de Mr. Goodfish pour le printemps 2017

S'abonner à la eLetter

E-mail
 
Prénom
 
Nom
 

S'abonner
 
Se désabonner