Euro-Toques France

social-bg

Bienvenue aux Nouveaux Chefs

Bienvenue à Fabrice WOLFF

WOLFF Fabrice 1bis NBMonsieur Fabrice WOLFF
La Fleur de Sel
1 rue Sarcey
91410 Dourdan

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Mercedes OLIVEIRA

MERCEDES OliveiraMadame Mercedes OLIVEIRA
L'Impressionniste
13 place des Impressionnistes
92500 Rueil Malmaison

www.limpressioniste.net

 

 

 

 

 

Bienvenue à Stéphane TURILLON

TURILLON Stéphane Monsieur Stéphane TURILLON
HelpKitchen Consultant
- Chef Privé  -

Elites Recrutements
2 rue Saint Claude
25840 Vuillafans

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Julie CHAUDOUARD

CHAUDOUARD JUlieMadame Julie CHAUDOUARD
Les Jardins d'Intérieurs
Quartier Le Buis
07200 Saint Privat

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Franck WITTMANN

WITTMANN FranckMonsieur Franck WITTMANN
Restaurant Le Médiéval
Place de la Halle
21320 Mont-Saint-Jean

www.lemedievalrestaurant.com

 

 

 

 

 

Bienvenue à Gaëtan COSSOUL

COSSOUL Gatean ConvertImageMonsieur Gaëtan COSSOUL
Le Bellis - Boulangerie Pâtisserie
18bis rue Assolant Lefevre Lotti
40200 Mimizan Plage

www.lebellis.com

 

 

 

Actualités

Tables en Scène - 5ème édition : Parlons-en

« Valoriser le travail en salle et la cohésion Cuisine et salle »

Pour cette cinquième édition, Euro-Toques France s’est associé avec Staub et l’école Ferrandi pour mettre au point un réel travail sur l’importance du service en salle et la cohésion Cuisine et Salle.

DSC 0378DSC 0394

 

 

 

 

 

Il est très important, comme le soulignent Guillaume Gomez, co-Président Euro-Toques France et monsieur Emmanuel Dubs, Directeur Général chez Zwilling Staub France SAS, que le personnel de salle soit formé à l’accueil, le contact, et le service, mais également, qu’il soit en cohésion parfaite avec les cuisines pour pouvoir renseigner les clients en salle sur les plats, leur contenu, jusqu’à en connaitre les éventuels allergènes.

C’est un métier difficile, intéressant, instructif et primordial pour le bon fonctionnement d’un établissement, il demande une réelle curiosité et savoir-faire des produits servis en salle de la part de toute l’équipe.

La Salle est le premier et le dernier contact avec la clientèle du restaurant. Le personnel de salle doit savoir raconter une véritable histoire autour des plats, de la cuisine et de l’esprit de l’établissement, il doit pouvoir faire rêver son client et le faire voyager à travers les plats.

Voilà maintenant 5 ans que l’opération « Tables en Scène » est en place dans l’ensemble des établissements adhérents Euro-Toques, et nous sommes heureux de voir que bon nombre d’entre eux tout au long de l’année prêtent une attention particulière à l’accueil et au service en salle.

DSC 0433DSC 0440

 

 

 

 

 

Rendez-vous pour la 6ème édition
Du 21 au 28 mai 2018

 

 

 

 

CNPO arrive chez Euro-Toques France

Le CNPO (Comité national pour la promotion de l’œuf) est l’interprofession française des œufs et représente chacun des maillons de la filière.
Il regroupe les accouveurs, les éleveurs, les fabricants d’aliments, les centres d’emballages et entreprises de transformation des œufs ainsi que les abatteurs. Le CNPO a été reconnu par les Pouvoirs publics le 12 mars 1996.

CNPO

Chargé de contribuer au développement et à la prospérité de la filière des œufs, le CNPO a donc pour objectifs principaux d’assurer le lien entre les organisations professionnelles, de représenter les acteurs de la filière auprès des instances nationales, européennes et internationales, de réaliser des actions d’informations et de communication sur l’œuf, d’entreprendre des actions techniques pour développer les exportations, améliorer la production et la transformation, de servir de cadre aux accords entre l’ensemble des partenaires.

 

Pour plus d'informations : http://oeuf-info.fr/

 

Les chefs Bretons au Festival de l’Artisanat 2017

Traiteur LE GRAND 008Le 11 mars dernier, à Quimper, ce sont les deux chefs Bretons , Olivier LE GRAND et Laurent TANGUY qui ont mis leurs casseroles sur le feu pour des démonstrations au Festival de l’Artisanat et ainsi valoriser les parcours des jeunes entreprises artisanales de la Région.

 

Laurent TANGUY - Restaurant Valdys
Rue des Professeurs Curie à Douarnenez

Olivier LE GRAND - Maison Le Grand Traiteur
Place de l'Eglise - Plonevez Porzay

 

 

 

Etiquetage des œufs en Belgique

Produit de consommation courante, les œufs sont soumis à une réglementation qui permet d’en assurer la traçabilité et de fixer les normes de commercialisation qui leurs sont applicables.

58be83d8cd708ea6c10a9e57En Belgique, les producteurs d'œufs de plein air subissent de plein fouet la crise de la grippe aviaire. A cause du confinement obligatoire de leurs poules, ils ne peuvent plus vendre leurs œufs en catégorie 1 (plein air). Les œufs sont déclassés en catégorie 2 (poules élevées au sol), avec un manque à gagner hebdomadaire pour les éleveurs allant de 2 à 3000 euros en moyenne.
René Collin, le ministre wallon de l'Agriculture (CDH) avait proposé, le 16 février, à son homologue flamande et à la grande distribution un étiquetage spécial à apposer sur les boîtes d'œufs, signalant aux consommateurs qu'ils achètent en fait des œufs de plein air et rappelant la mesure de confinement des volailles en cours. Un logo est en cours de production et on devrait le retrouver sur les boîtes d'œufs partout en Belgique et sans doute dans toutes les grandes surfaces.

Les boîtes plein air ont été gardées et une étiquette mentionne que, temporairement, ce sont des œufs au sol.

 

Sources : La Libre.be
Le 7 mars 2017

 

 

La Fédération Nationale des Chasseurs, nouveau Partenaire Euro-Toques France

La Fédération Nationale des Chasseurs est une association agréée au titre de la protection de l’environnement.
La Fédération Nationale des Chasseurs assure :

> la promotion de la chasse,
> la défense de la chasse,
> la représentation auprès des instances nationales et européennes.

Elle assure le lien avec les Fédérations régionales et les Fédérations départementales et associe à ses actions les associations spécialisées et les organismes techniques et scientifiques. Elle est l’interlocuteur des pouvoirs publics et politiques.

fédération Nationale des Chasseurs 300

 

 

 

 

 

www.chasseurdefrance.com

 

 

Semaine « Les Primeurs d’Avril » du 27 mars au 3 avril 2017

La semaine dernière s’est déroulée la première Ardoise Primeurs2017édition de la semaine « Les Primeurs D’Avril » dans tous les établissements des chefs Euro-Toques en partenariat avec le Marché International de Rungis et le partenaire Parrain 2017, Nestlé Waters.

Une semaine où notre position de lobbyiste a pu prendre de l’ampleur grâce aux chefs et leurs producteurs qui ont communiqué autour des fruits et des légumes et qui ont su apporter de la fraîcheur dans leurs assiettes pour combler leurs clients.    

Les chefs ont joué le jeu et ont mis en avant leurs producteurs pour transmettre l’importance du Marché en France et les produits que nous continuons à défendre depuis plus de 30 ans.

 

- Le chef Philippe Tissier du Restaurant La Vieille Auberge à Villeneuve le Comte (77) et son producteur d’ail, d’échalote et d’oignons, monsieur Jean Marie Caillot.
- Les chefs Michel Verdu et Alex Poulet du Restaurant La Pagerie à Gaillard (74) avec leur producteur de poireau, monsieur Denis Juget.
- Le chef Olivier Chaput du restaurant Show Devant à Villejuif (94) avec sa « dénicheuse » de bons produits d’Ile de France, madame Audrey Rebyffé.
- Le chef Nicolas Rivoallan de Code Cuisine à Longwy (54) avec son producteur de farine, monsieur Benjamin Gobert.
- Le chef Jean-Marie Chanove du Restaurant le Refuge des Gourmets à Marchilly (74) avec son producteur de Côte de Blettes, messieurs Didier et Jean-Paul Reymond.
- Le chef Didier Chapeau de la Maison Ricordeau à Loué (72) et son producteur de Produits locaux, Jacques Seuru.

 

Un réel succès dont nous sommes fiers de défendre car chez Euro-Toques France :

« Notre Lobby, c’est le produit ! »

6 chefs 6 producteurs

 

Retrouvez-nous dès l’année prochaine, en Avril 2018, pour la seconde édition « Les Primeurs d’Avril ».

 

 

 

Revue de presse

ATELIER CULINAIRE SPÉCIAL ENFANT « AU SHOW DEVANT » LE 7 JUIN 2017

FigurinesDans le cadre de notre dossier prioritaire sur l’importance de l’alimentation infantile, le premier Atelier Culinaire Euro-Toques pour les enfants avec le soutien de nos partenaires pérennes s’est tenu le 7 Juin dernier dans le restaurant « Show Devant » à Villejuif chez le chef Euro-Toques, Monsieur Olivier Chaput.

Un moment très convivial qui nous permet de renforcer notre projet sur l’alimentation infantile.

Cet Atelier Culinaire était orchestré par 4 chefs Euro-Toques France : Monsieur Rachid Souid, Monsieur Benjamin Adjiman, Monsieur Emmanuel Chamouton et notre MOF Monsieur Bernard Leprince.
Les quatre saveurs telles que : Acide, Amer, Salé et Sucré étaient mis à l’honneur par groupe de 4 enfants et 1 chef.

L’après-midi fut un franc succès : les 16 enfants participants, répartis en équipe de 4 ainsi que les chefs Euro-Toques ont partagé un vrai moment de transmission et de plaisir.

SOUID Rachid BriwatesDSC 0227DSC 0266DSC 0283

 

 

 Les chefs Rachid SOUID, Bernard LEPRINCE, Benjamin ADJIMAN et Emmanuel CHAMOUTON vous livrent leurs recettes

Les « Mini-Chefs » ont fortement apprécié les recettes proposées, les produits avec lesquels ils ont pu cuisiner et surtout la remise des cadeaux de nos partenaires.

N’oublions pas de remercier nos fidèles partenaires pour leurs cadeaux et leur présence en tant que Membre du Jury : Nestlé Waters, Metro Cash & Carry, Tereos, Bragard, Elle & Vire Professionnel, Valrhona, De Buyer, Alain Milliat, Guy Degrenne, Le Salon #Bon et Kitchen Aid.

 

Certif Mini Chef ETF

 

Les enfants se sont vu remettre, à l’issue de cette journée, un diplôme co-signé des Présidents Michel Roth et Guillaume Gomez sous les yeux de leurs parents, fiers de leur chef.

 

 

 

 

FigurinesRendez-vous dès 2018 pour de nouveaux Ateliers Culinaires pour les enfants avec nos chefs Euro-Toques à travers différentes régions.

 

 

 

 

Avec Tables en scène, Euro-Toques s'engage pour le service en salle

L'événement, qui s'est déroulé du 22 au 29 mai derniers, a pour objectif de valoriser tous les métiers du restaurant, et notamment ceux de la salle.

DSC 0428Exemple de contenant pouvant passer sans rougir de la cuisine à la salle : la cocotte en fonte.

Du 22 au 29 mai derniers, l'association Euro-Toques France organisait une nouvelle édition de Tables en scène. Pour la cinquième année, cet événement, lancé en 2013 et initialement prévu sur une journée, s'est étiré sur toute une semaine. Le but ? Valoriser la profession auprès du grand public et mettre un coup de projecteur sur les multiples talents exercés dans un restaurant. La cuisine bien sûr, mais aussi et surtout des compétences moins dans la lumière mais qui ne s'improvisent pas : l'accueil, la salle, la sommellerie… Parce qu'une belle assiette n'est pas l'affaire d'une seule personne.
 Les chefs Euro-Toques qui le souhaitaient pouvaient mettre en place une action pour montrer la complémentarité des métiers de la restauration - accueil, service, accords mets et vins - et en faire la promotion. Un partenariat créé pour la première fois entre l'association et Zwilling-Staub invitait les chefs à utiliser des cocottes en salle et mettre en avant le travail des pièces entières.
"À l'heure où le consommateur est de plus en plus individualiste et pluriel, il cherche aussi à être surpris. Le métier de salle, je le compare souvent au marketing ; il faut se réinventer, casser les codes et faire la différence", expliquait Emmanuel Dubs, directeur général de Zwilling-Staub. La sensibilisation à la complémentarité des métiers de la restauration passant évidemment par la formation, les écoles hôtelières et autres centres de formation étaient également invités à participerà cet événement.

DSC 0378DSC 0387DSC 0394DSC 0406

 

 

 

Un bilan positif
Le 19 juin, lors de la conférence de presse-débat qui se tenait à l'école Ferrandi Paris, l'heure était au bilan, plutôt positif : une quarantaine de restaurants ont participé à Tables en scène, en proposant par exemple des découpes en salle, des flambages ou des finitions. En présence du coprésident d'Euro-Toques, Guillaume Gomez, et du directeur d'établissement, Bruno De Monte, chefs, membres de l'association, partenaires, élèves et professeurs ont passé la matinée à échanger sur l'importance du travail en salle et de la cohésion entre la salle et la cuisine. L'occasion pour l'association de dévoiler une nouvelle devise, signe de son engagement dans la revalorisation des métiers du service : "Accueillir est un talent, recevoir est un métier."
Un déjeuner préparé par les élèves de Ferrandi mettant en avant les différentes techniques de présentation, découpe et service, a suivi avec, à l'honneur, une volaille de Bresse cuisinée et servie en cocotte Staub, exemple de contenant pouvant passer sans rougir de la cuisine à la salle. "Le personnel de salle doit être formé à l'accueil, au contact, et au service, mais également être en cohésion parfaite avec les cuisines,  car cuisine et salle ne sont rien l'un sans l'autre", a souligné le meilleur ouvrier de France Guillaume Gomez, avant de poursuivre : "Il faut réinventer le restaurant de demainÀ nous, cuisiniers, de repenser notre travail pour valoriser la salle. Le geste technique doit être valorisé, au-delà des connaissances des produits requises pour exercer ce métier. La salle a un vrai rôle ; c'est le lien indispensable entre la cuisine et le client."

 

 

Parution l'Hôtellerie Magazine
Le jeudi 6 juillet 2017

 

 

 

 

Euro-Toques lance des ateliers culinaires pour les enfants

L'association, préoccupée par l'alimentation infantile, a organisé un premier atelier culinaire pour sensibiliser les enfants à la cuisine au restaurant Show Devant, à Villejuif, le 7 juin dernier.

Off_masqué.jpg
Seize enfants ont participé à ce premier atelier.

"Depuis deux ans, j'organise un salon gastronomique pour les enfants, à Villejuif, où je tiens mon restaurant, attaque Olivier Chaput, chef du restaurant Show Devant, et avec Euro-Toques, nous avons décidé d'aller plus loin". Préoccupée par l'importance de l'alimentation infantile et la lutte contre l'obésité, l'association a donc organisé un premier atelier culinaire à destination des enfants, qui est appelé à être dupliqué. Seize enfants âgés de 7 à 13 ans ont été accueillis dans l'établissement d'Olivier Chaput, qui animait la manifestation, le 7 juin dernier. Pendant deux heures, les gastronomes en herbe ont découvert en toute convivialité les plaisirs de la cuisine. Au programme ? Découverte de pourquoi il faut privilégier les produits frais, association dans des recettes simples et équilibrées à refaire à la maison avec leurs parents… Puis, par groupe de quatre, accompagnés par quatre chefs Euro-Toques France (Rachid Souid, Benjamin Adjiman, Emmanuel Chamouton et le Meilleur Ouvrier de France Bernard Leprince), ils se sont prêtés au jeu d'un mini-concours en travaillant sur des recettes différentes mettant à l'honneur les quatre saveurs (l'amer, l'acide, le sucré et le salé). Un vrai moment de transmission et de plaisir ! A l'issue de l'atelier, les "mini-chefs" se sont vu remettre un diplôme co-signé des Présidents Michel Roth et Guillaume Gomez.
"Mon but est de sensibiliser les chefs et que ça fasse boule de neige" commente Olivier Chaput. Cela semble bien parti : cet atelier devrait être suivi dès 2018 d'autres ateliers similaires, dans les écoles primaires d'autres départements où les chefs Euro-Toques se rendront pour des ateliers autour des thèmes proposés.

Pour initier les enfants à la cuisine :  "Pour transmettre le goût de la cuisine aux enfants, j'adapte toute ma carte en permanence sur la base du moitié portion/moitié prix. J'ai conscience que ce n'est pas forcément évident à mettre en place, mais pour essayer de sortir du menu steak/frites, vous pouvez proposer une carte réduite, par exemple 2 entrées, 2 plats et 2 desserts, au format enfants. Je remarque qu'ils sont super demandeurs, de plus en plus d'enfants viennent au restaurant et veulent manger comme papa et maman !" explique Olivier Chaput.

 

 

LOGO_LHOTELLERIE15-2.jpgParution L'Hotellerie Restauration - Julie GERBET
Lundi 12 juin 2017

 

 

 

14ème Trophée Masse sélection Rhône-Alpes

Freddy Brard et Mathieu Fauquenbergue remportent le 14ème Trophée Masse sélection Rhône-Alpes

Le 7 juin se tenait à l’Institut Paul Bocuse la 4ème étape du 14ème Trophée Masse du Foie Gras, avec la sélection Rhône-Alpes. Le président du Jury Régis Marcon a réuni pour l’occasion un jury d’exception (18 étoiles et 5 MOF), représentatif de la cuisine d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Le Chef Trophée MasseEn présence de l’ancien président du jury de cette sélection Nicolas Sale et du directeur technique de cette 14ème édition Alain Le Cossec, tous devaient départager les 6 candidats en lice sélectionnés sur dossier. Ces derniers devaient, en 4 heures de temps et en 3 services, envoyer une escalope de foie gras, une tourte de foie gras ainsi qu’un amuse-bouche.
Ce sont finalement Freddy Brard (La Rotonde Casino Lyon Vert à Charbonnières les Bains - 69) et Mathieu Fauquenbergue (Moulin du gastronome à Charnay les Macon - 71) qui remportent le 14ème Trophée Masse sélection Rhône-Alpes, suivis de Vincent Bernaudon de La Fôret Noire à Chaponost (69)
qui arrive second.

Freddy Brard a gagné le Trophée avec une Royale de foie gras, feuilleté, jus au champignon en amuse bouche, puis un Pâté chaud au foie gras de canard, pigeonneau du Poitou et sauce cresson et un Foie gras de canard poêlé, artichaut, cerises aux épices et réduction de Porto, et Mathieu Fauquenbergue avec une Crème de foie gras parmentière aux morilles et cuisse de volaille de Bresse pochée ; une Tourte de foie gras , volaille de Bresse et asperges vertes aux morilles ainsi qu’un Foie gras poêlé à la noisette, cerise et oignon parfumé au romarin, jus acidulé à la cerise et vin Grand Marrenon blanc.


La grande finale du Trophée, réunissant les lauréats des 5 sélections françaises, ainsi que ceux des sélections luxembourgeoise et Suisse, se tiendra le 29 janvier 2018 au salon Food’In Sud à Marseille sous l’égide de Régis Marcon.

 

Parution Le Chef
Mercredi 7 juin 2017

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les chefs Euro-Toques défendent le vrai au Moulin du gastronome à Charnay

LOGO MI« Euro-Toques est une association lobbyiste » annonçait clairement sa directrice nationale Monique Bescond, venue au Moulin du gastronome ce lundi pour la réunion régionale.

« Nous sommes la seule association lobbyiste de chefs cuisiniers reconnue officiellement par la commission européenne, avec qui nous travaillons. Euro-Toques est la seule association de chefs qui peut utiliser les étoiles européennes ! Elles sont sur les tuniques. »

Et de rappeler deux grands batailles menées par l'association au service de la défense des produits vrais : « la reconnaissance du seul fromage au lait cru AOC de Normandie, c'est nous qui l'avons obtenue. La défense de la méthode traditionnelle de gavage des oies et le respect de l'animal pour faire le foie gras, c'est nous aussi. »

EUROTOQUE MOULIN GASTRONOME02  EUROTOQUE MOULIN GASTRONOME04  EUROTOQUE MOULIN GASTRONOME07  EUROTOQUE MOULIN GASTRONOME08

 

 

 

 C'est donc cela Euro-Toques, la défense des produits et des terroirs, de l'alimentation saine. La slogan affiché partout parle de lui-même : « Notre lobby, c'est le produit. »

« Pas facile évidemment à une époque dans laquelle tout le monde est pressé, où il faut faire mieux pour moins cher » développait Gérald Henrion, commissaire aux régions et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, présent aux côtés de Philippe Goinau, qui a repris le flambeau après le départ d'Olivier Pons, anciens chef du château d'Igé. Il faut travailler, soutenus par les partenaires locaux et nationaux. Parmi les locaux, du Mâconnais, l'on trouvait sur les tables les fromages de chèvres de Thierry Chevenet et les vins de la cave de Charnay. Les chefs Euro-Toques de 9 pays se réuniront le 12 juin à Milan pour dynamiser l'association et contrer les mauvais projets.

Ce lundi en réunion, deux sujets majeurs sur lesquels les cuisiniers membres s'engagent étaient abordés : la priorité à l'alimentation et l'obésité chez les enfants, et la défense et la suavegarde des produits de la mer. Ces deux sujets font l'objet d'opérations de promotion de la bonne cuisine - de la vraie cuisine ! - comme l'engagement de la semaine du goût, la fête de la gastronomie ou encore, en ce moment, Tables en scène jusqu'au 29 mai, dans les retaurants.

Depuis le 1er janvier, l'association a accueilli en France 22 nouveaux chefs. Ils sont 230 dans le pays, pas assez pour les dirigeants, et 2000 en Europe.

En Bourgogne-Franche-Comté, Euro-Toques compte une quinzaine de chefs adhérents. Ce lundi, ce sont deux jeunes cuisiniers en apprentissage au Moulin du Gastronome qui étaient intronisés : Tanguy et Laurent Pieri, 18 ans, originaires de Crottet. "C'est important de rajeunir et que la jeunesse fasse sienne notre combat quotidien."

 

 

Mâcon Infos.com / Rodolphe Bretin
Publié le 24 mai 2017

 

 

 

 

Gouvernement Macron : mais où est donc le tourisme ?

LOGO LHOTELLERIE15 2A 15 heures précises, Matignon a donc dévoilé la liste des noms des nouveaux ministres, mais rien, dans le libellé des ministères, sur le tourisme.

Pendant la campagne présidentielle, un représentant du candidat Emmanuel Macron avait indiqué qu'il mettrait en place, s'il était élu « un responsable gouvernemental en charge du dossier tourisme, chargé d'assurer le pilotage et la mise en oeuvre de la stratégie nationale en concertation avec les territoires ». 

Sous le mandat de François Hollande, Bercy et le Quai d'Orsay s'étaient partagé le secteur. Si on se réfère aux propos de l'équipe du candidat Macron, s'ajoute une autre notion : les territoires. Puisqu'un nouveau ministère, baptisé la Cohésion des territoires, apparaît au gouvernement, sous la conduite de Richard Ferrand, va-t-il lui aussi se partager le secteur ?

Une question parmi d'autres. Pour les acteurs du tourisme, l'urgence est désormais d'interroger au plus vite le gouvernement pour connaître sa hiérarchisation au sein du gouvernement.

Y aura-t-il un capitaine du tourisme ou le secteur, qui représente 7,4% du PIB, sera-t-il orphelin, ou dispersé ça et là ? Vite, une réponse s'impose.

 

Parution L'Hôtellerie Restauration / Sylvie Soubes
Mercredi 17 mai 2017

 

 

Actu Partenaires

Elle & Vire Professionnel se met aux couleurs de l'Italie

Cet été, direction l'Italie avec le Baba au Limoncello baba au limoncellode Sébastien Faré, expert culinaire à la Maison de la Crème Elle & Vire .

 

Pour les beaux jours, il a revisité ce grand classique de la pâtisserie française en remplaçant le rhum par la célèbre liqueur italienne et la chantilly par Sublime crème au Mascarpone, un mélange de 70% de crème liquide UHT 35% MG et de 30% de mascarpone : un duo gagnant pour une crème fouettée gourmande !

 Pour faire cette recette, cliquer ICI

 

 

 

 

ElleVire logoPro RVBHD

 

 

 

 

 

 

Gamme CHOC Resto Induction chez De Buyer

Idéale, pour cuisiner des mets délicats, la gamme CHOC Resto Induction, est réalisée dans un aluminium ultra épais et, est revêtue d’un PTFE 5 couches. Son épaisseur permet une parfaite tenue à la chaleur et une montée en température régulière. Elle offre une grande résistance à l’abrasion, ainsi qu’un glissing et une anti-adhérence renforcés. Robuste, elle est équipée d’une queue feuillard solidement rivetée et recouverte d’une résine résistante à la chaleur.CHOCRESTOINDUCTION 2

Cette année, la poêle ronde se décline en 4 couleurs HACCP. Pratique et hygiénique, ce système de couleur pour les queues permet de faire une distinction entre les familles d’aliments lors de la cuisson afin de limiter les risques de contamination. La gamme s’étoffe également d’une poêle à poissons ovale, idéale pour cuisiner les poissons entiers.

La gamme Choc Resto Induction se compose de poêles rondes, poêles à crêpes et poêle à poissons ovale. Elle possède un solide fond magnétique pour une utilisation sur tous les feux.

Pour en savoir plus www.debuyer.com/fr/products/choc-resto-induction

 

DeBuyer RGB

 

 

 

 

 

Focus sur la Collection Ducasse by Bragard

La Cuisine est l’art du goût, Shot 01 131de la recherche de la délicatesse, degré extrême de la subtilité dans la recherche du détail…

C’est ainsi que Bragard a souhaité définir la gamme de ses produits Premium, donner le meilleur pour atteindre un degré de raffinement qui tissue le lien logique entre nos produits et les exigences de la perfection.
La collection Ducasse by Bragard : Le célèbre chef triplement étoilé Alain Ducasse, révèle avec cette collection un condensé de
Shot 03 174l’alchimie créative dont il a toujours su faire preuve.

 

Les Valeurs d’Alain Ducasse ont été les fondements du développement de cette collection épurée et chic, composée de quatre vestes de chefs, de trois tabliers et d’un tour de cou.

 

L’ingénierie des produits d’exception, se traduit par l’utilisation des matières les plus innovantes pour leurs performances techniques et haut de gamme ;

- Coton plissé tissé, finition nanotechnologie avec traitement défroissable et anti tâches
- Piqué coton double retors

Les détails sont la signature de cette collection prestigieuse :

- Ultra chic avec des détails qui stimulent la distinction
- Des styles bien ajustés par des coupes confortables.

 

www.bragard.com/fr/110-ducasse-by-bragard

Bragard Red low CMYK

 

 

 

 

 

Président, beurre Gastronomique, révélateur de saveurs en cuisine et pâtisserie

Le beurre gastronomique Président Professionnel révèle les saveurs des créations des Chefs de cuisine et Chefs pâtissiers.

MILLE FEUILLES AUBERGINESDécouvrez la recette réalisée avec le Beurre Gastronomique Président Professionnel :
"Mille Feuilles d'Aubergines, dos de Cabillaud à la Verveine"

 

 

 

 

Couv Livret recetteDécouvrez le livret recettes
"Beurre Gastronomique révélateur de saveurs en cuisine et pâtisserie"

 

 

 

 

 

 

Président Probaseline

 

 

 

 

L'OCIRP, assureur à vocation sociale protège la famille face aux riques de la vie

L’OCIRP, organisme commun des institutions de rente et de prévoyance, protège les salariés et leur famille face aux risques veuvage, orphelinage, handicap et perte d’autonomie depuis plus de 50 ans.

50 ans dinnovation

En unissant les principaux organismes de prévoyance, l’OCIRP assure les salariés dans le cadre de contrats collectifs d’entreprises ou de branches professionnelles. Ses garanties se traduisent par le versement de rentes et par un accompagnement social adapté.
L’OCIRP a créé, pour chaque garantie, une action sociale dédiée. Il accompagne et soutient les familles confrontées au décès et à la perte d’autonomie.

* Faire face au veuvage : l’OCIRP protège le conjoint et sa famille

OCIRPVEUVAGE protège le conjoint, concubin ou pacsé de chaque salarié, en cas de décès, grâce à un complément financier, temporaire ou viager, et à un accompagnement social.

Des garanties adaptées...Dialogue Solidarité
• une rente majorée pour une personne veuve avec des enfants à charge.
• une rente spécifique pour un enfant orphelin des deux parents.
• un capital pour une personne désignée par le salarié.
• le maintien de la garantie à titre gracieux pour l’ancien salarié pendant toute la durée de son chômage.
Et l’accompagnement social des salariés et des familles pour soutenir avec une écoute téléphonique pour soulager, épauler, orienter et renseigner.
      - Faciliter la scolarité des enfants avec l’accompagnement d’un professeur.
      - Obtenir une assistance juridique pour connaître et faire valoir ses droits.
      - Construire l’avenir professionnel du veuf avec un accompagnement individuel pour faciliter le retour à l’emploi et aider au passage du permis de conduire
      - Informer avec le guide Reconstruire, qui récapitule les démarches et droits.
      - Bénéficier d’aides individuelles OCIRP, gérées par les institutions de prévoyance, sous certaines conditions.

 

* Faire face à l’orphelinage : l’OCIRP protège l’enfant et sa famille

OCIRPÉDUCATION protège les enfants de chaque salarié, en cas de décès ou d’invalidité, grâce à un complément financier temporaire (rente) pour compenser la perte de revenu et un accompagnement social.

Des garanties adaptées...Fondation Ocirp
• une rente par enfant à charge.
• une rente viagère pour l’enfant à charge reconnu invalide avant 26 ans.
• une rente doublée pour les orphelins des deux parents.
• un capital pour une personne désignée par le salarié.

Et l’accompagnement social des salariés et des familles pour...
- Soutenir avec une écoute téléphonique pour soulager, épauler, orienter et renseigner.
- Faciliter la scolarité des enfants avec l’accompagnement d’un professeur à domicile.
- Obtenir une assistance juridique pour connaître et faire valoir ses droits.
- Construire l’avenir professionnel des enfants avec une aide à l’orientation professionnelle, à la recherche de stage et d’emploi.
- Simplifier le passage du permis de conduire et du brevet de sécurité routière (BSR).
- Informer avec un livret, l’enfant orphelin, qui récapitule son statut et ses droits.
- Bénéficier d’aides individuelles OCIRP, gérées par les institutions de prévoyance, sous certaines conditions.

En savoir plus sur www.ocirp.fr

 OCIRP logo CMJN

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Patural remporte le premier Trophée Masse Suisse

Lundi 26 juin, étape suisse du Trophée Masse du Foie Gras

Nicolas PATURAL monte sur la première marche de ce masse genevethvallier 44podium 100% suisse. C’est le fruit de beaucoup d’entrainement, lui qui a mis à la carte du restaurant le Baron Tavernier les plats du concours. ll a su mettre en valeur le foie gras et jouer avec les symboles de la région : Mont Blanc de foie gras, vermicelles de foie gras à la berce, crumble de reine-des-prés, asperges pour l’amusebouche, Pâté en croûte de canard et foie gras parfumé aux fleurs de nos alpages servi froid et pour finir une escalope de foie gras poêlée et son jus, duo de rhubarbe au Clos des Abbayes de Lausanne et asperges.
Les 6 candidats avaient 4 heures pour proposer à la dégustation des 12 jurys suisses une tourte ou pâté croûte avec une farce comprenant au moins 50% de foie gras, une assiette gourmande chaude composée d’une escalope de foie gras, de légumes ou fruits de saison, et d’un jus à base d’un vin rouge Dezaley Clos des Abbayes Lausanne, et d'un amuse-bouche élaboré à partir des ingrédients non utilisés des deux autres recettes. Le jury, présidé par Michel ROTH, MOF Président Wilson et Alain LE COSSEC, MOF Institut Paul Bocuse à la direction technique, rassemblait 13 étoiles et 4 MOF.
Nous retrouverons Michel ROTH, Alain LE COSSEC, mais aussi Pascal BASTIAN, Auberge du Cheval Blanc 2*, Jean-Michel LORAIN, La Côte Saint-Jacques 2*, Renato FAVARO 1* à Luxembourg et Régis MARCON à la présidence de la grande finale du Trophée Masse le 29 janvier 2018 à Food’In Sud Marseille. Avec les 2 lauréats des sélections à venir, Grand Ouest au Serbotel Nantes le 23 octobre avec Christopher COUTANCEAU, 2* à La Rochelle, et Grand Sud à Marseille le 20 novembre avec Franck PUTELAT, 2* à Carcassonne, ce sont 8 lauréats de chaque sélection régionale qui se confronteront à nouveau pour remporter le
grand prix du Trophée Masse 14ème édition.
Inscriptions sélections Grand Ouest et Grand Sud ouvertes sur www.maison-masse.com

Les jurys
David ALESSANDRIA, Ecole Hôtelière de Lausanne, Le Berceau des Sens (VD)
Jacques BARNACHON  -  L’Etang du Moulin 1* à Bonnetage (France)
Virgine BASSELOT  -  La Réserve, Tsé Fung 1* à Genève - MOF (GE)
Jean-Marc BESSIRE  -  Le Cigalon 1* à Thônex (GE)
Damien COCHE  -  Domaine de Chateauvieux 2* à Satigny (GE)
Stéphane DECOTTERD  -  Le Pont de Brent 2* à Brent (VD)
Fabien FOARE  -  Hôtel de Ville de Crissier 3* - MOF (VD)
Sylvie GRUCKER  -  Le Pressoir de Bacchus à Blienschwiller (France)
Emmanuel HORCLOIS  -  Four Seasons Hotel des Bergues, Il Lago 1* à Genève (GE)
Maurice MARRO  -  Baur au Lac, Le Pavilllon 1* à Zurich (ZH)
Franck MEYER  -  Hôtel Président Wilson 1* à Genève (GE)
Pierre-Franck SALAMON  -  Le Pirate à Ferney-Voltaire (France)
Jean-Luc SAXOD  -  Société ECOTEL (France)
Olivier WENGER  -  Département Fédéral de la Défense (FR)

masse genevethvallier 21masse genevethvallier 23masse genevethvallier 11

 

 

 

 

 

masse genevethvallier 71Le palmarès
Lauréat : Nicolas PATURAL, Le Baron Tavernier à Chexbres-Puidoux
Deuxième : Robin BRAESCH, Burgisweyer Bad à Madiswill
Troisième : Anaël MOUR, Grand Hôtel du lac à Vevey
Quatrièmes ex-aequo : Pasquale ALTOMONTE, Banque privée à Genève
                                     Julien DUBOURGEAT, Château des Comtes de Challes
                                     Thomas TRICAULT, Hôtel du Coin du Feu à Megève

 

Masse Orange Blc

 

 

 

 

 

 

Le caviar, produit saisonnier

Rendez-vous en septembre pour (re)découvrir la caviar Sturia Primeur

Sturia 1Le saviez-vous ? Le caviar est un produit saisonnier. La pêche s’effectue de Septembre à Mars.
C’est grâce à notre savoir-faire de pisciculteur et de producteur que Sturia propose une collection complète de caviars sur-mesure tout au long de l’année. 

 

 

 

Sturia 2Le caviar Sturia est réalisé selon un savoir-faire traditionnel : les poissons sont pêchés puis sacrifiés afin de pouvoir récolter leurs oeufs. Les grains sont tout d’abord sélectionnés, délicatement tamisés à la main, mélangés à du sel, puis mis en boîtes. Commence alors le travail d’affinage, quelques jours, quelques semaines, quelques mois…

Ainsi, grâce au travail et techniques d’affinage de nos experts, Sturia est le créateur d’une large gamme de caviars disponibles tout au long de l’année ! De la fraîcheur d’un caviar tout juste pêché à la puissance d’un caviar affiné, des grains anthracites au goût de noisette du caviar sibérien à ceux mordorés aux saveurs de noix de cajou du notre fameux Osciètre...

Rendez-vous en Septembre pour célébrer la réouverture de la pêche et (re)-découvrir le caviar Primeur. C’est LE produit de saison !

Un caviar jeune, commercialisé très peu de temps après sa récolte. L’affinage ne dépasse pas 4 semaines. Le sel n’ayant pas encore pénétré dans la membrane, ses grains sont particulièrement fermes et crémeux et révèlent un délicat goût de noisettes, caractéristique des caviars issus de nouvelle récolte.

En attendant, retrouvez la gamme de produits Sturia sur notre site internet : www.sturia.com

Contact : Hélène Labatut  -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  -  +33 (0)5 57 34 45 43

Sturia

 

 

 

 

Adhérer au programme Mr.Goodfish, c’est ...

Pour qu’il y ait toujours du poisson demain, devenez acteur en rejoignant le programme Mr.Goodfish
« Bien choisir son poisson, c’est bon pour la mer, c’est bon pour vous »

« Lancé en 2010, le  programme Mr.Goodfish sensibilise tous Copyright FPAIIles acteurs de la filière « produits de la mer », de la mer à l’assiette.
A chaque saison, une liste de recommandations positives est envoyée à nos adhérents, partout en France. Cette liste est établie en fonction de:

- La taille de première maturité sexuelle des espèces
- Le bon état écologique des ressources
- La saison de reproduction de chaque espèce.

©Fondation du Prince Albert II

Adhérer au programme Mr.Goodfish, c’est :

- Rejoindre un réseau d’adhérents, dans Copyright Nausicaalequel l’ensemble de la filière est impliqué
- Découvrir de nouveaux produits de la mer
- Recevoir des informations scientifiques fiables
- Sensibiliser sa clientèle à la consommation responsable des produits de la mer
- Valoriser votre établissement en proposant des produits de la mer de saison
- Bénéficier des outils de communication adaptés pour mettre en avant la démarche dans votre établissement

©Nausicaá

"Pour qu’il y ait toujours du poisson demain,
devenez acteur en rejoignant
le programme Mr.Goodfish"

Contact : Eloïse LEMAIRE, Chargée de mission Mr.Goodfish
T. +33 (0)3 21 30 99 99

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mr.goodfish

Domaine du Tariquet Sauvignon, 100% Sauvignon Blanc

Au Domaine du Tariquet, le Sauvignon blanc prend des Tariquet Sauvignon bouchon 2016 2 BDaccents floraux, vifs et intenses, fins et subtils à la fois.
Un vin tonique aux notes délicates de fleurs blanches, d’agrumes et fruits exotiques auxquelles s’ajoutent des nuances minérales, presque iodées. Bel équilibre entre la fraîcheur caractéristique du cépage et l’héritage du terroir gascon.

L’APÉRITIF ET LES ENTRÉES
Des petites crevettes grises, un tartare de thon jaune, des tempura, une salade de burrata et tomates bien mûres agrémentée de basilic frais.

LES PLATS
Des pâtes fraîches aux deux saumons (fumé et à l’unilatéral), un risotto aux poireaux et Saint-Jacques, des langoustines grillées, un barbecue de viande blanche cuite aux sarments, un couscous oriental légèrement épicé.

LES FROMAGES
Un crottin de Chavignol jeune, un Gaperon, un Pélardon des Cévennes bien affiné.

LES DESSERTS
Un sorbet framboises-cassis, une tarte aux pommes et zestes de citron.

 

Domaine du Tariquet noir HD 300 dpi

 

 

 

 

Les Rosés Philipponnat, de sacrés caractères

TROIS INTERPRÉTATIONS
Installée depuis sa création au cœur de la Champagne, à Mareuil-sur-Ay, la Maison Philipponnat a choisi le Pinot Noir comme clé de voûte du style de ses vins. Goûteux, puissants, vibrants, ses Champagnes sont marqués par l’intensité de ce cépage. Avec le Pinot Noir comme trame commune, les trois cuvées Royale Réserve Rosé, 1522 Rosé et Clos des Goisses Juste Rosé incarnent chacune à leur manière une facette de ce style si reconnaissable.
TROIS REFLETS D’UN MÊME SAVOIR-FAIRE
Les Champagnes Royale Réserve Rosé, 1522 Rosé et Clos des Goisses Juste Rosé puisent leur personnalité dans le savoir-faire unique de la Maison en matière d’élaboration de vins rouges et rosés tranquilles. Leur couleur rosée vient de la macération de nos meilleurs Pinots Noirs en rosé de saignée et en rouges vinifiés sous bois, et assemblés. Ils mûrissent ensuite longuement dans les caves centenaires de la Maison.
TROIS VINS AUDACIEUX
Plus que des Champagnes, les rosés Philipponnat sont des vins. Faisant fi des conventions, ils affirment leur tempérament en s’associant aux saveurs les plus intenses. Royale Réserve Rosé, 1522 Rosé et Clos des Goisses Juste Rosé : de sacrés caractères !

philipponnat24

ROYALE RÉSERVE ROSÉ, L’AFFIRMATION DU FRUIT
ASSEMBLAGE HABITUEL
Avec son assemblage dominé par le Pinot Noir (75% Pinot Noir, 20% Chardonnay, 5% Pinot Meunier),  la cuvée Royale Réserve Rosé est fidèle au style de la Maison Philipponnat. Elle puise son goût fruité bien affirmé dans ses vins de réserve gérés en réserve perpétuelle et élevés sous bois (25 à 30% de l’assemblage), dont du vin rouge tranquille et du rosé de saignée de Pinot Noir de Mareuil-sur-Ay et Les Riceys, obtenus par macération et incorporés à hauteur de 7 à 8%.
ÉLABORATION
Grâce à une fermentation malolactique partielle (75 à 80%) et au passage en fûts d’une partie des vins, les  arômes de la cuvée Royale Réserve Rosé sont marqués par une belle complexité. Le dosage brut modéré (9 g/l) permet de maintenir l’équilibre entre fraîcheur, fruité et vinosité, sans masquer le caractère du vin et sa pureté. À l’issue d’un vieillissement sur lies dans les caves de la Maison durant trois à quatre ans, bien plus longtemps que le minimum légal de quinze mois, la cuvée révèle tout son potentiel.
STYLE
Derrière une robe rose pâle légèrement saumonée se cache un bouquet fin, où les notes fruitées se révèlent complexes : les arômes de fruits rouges (cerises et fraises des bois) et d’agrumes (pamplemousse) mettent en valeur des touches épicées. L’attaque en bouche est précise, élégante et pure. La bouche, pleine et ample, est portée par une bonne acidité et une légère astringence qui fait ressortir le fruit.
ACCORD SUGGÉRÉ
Royale Réserve Rosé est un vin idéal pour l’apéritif. Sa personnalité élégante et affirmée sait s’accorder sans crainte aux viandes fumées puissantes, comme le jambon ou le bacon.

1522 ROSÉ, L’INTENSITÉ DU PINOT NOIR
ASSEMBLAGE HABITUEL
Ce grand champagne millésimé tire sa richesse aromatique d’un assemblage de Pinot Noir du Grand Cru du « Léon » à Ay et de Mailly (65%), et de Chardonnay d’un seul Grand Cru de la Côte des Blancs (35%). De subtils accents tanniques sont apportés par l’incorporation à hauteur de 8 à 9% de vin rouge tranquille et de rosé de saignée de Pinot Noir du Clos des Goisses.
ÉLABORATION
Le caractère à la fois complexe et équilibré de la cuvée 1522 Rosé provient de la fermentation sous bois d’une partie des vins (environ 50 à 60%), et d’une fermentation malolactique partielle (environ 50%). Ample et acidulée à la fois, cette cuvée se prête à merveille à un dosage bas en extra brut, avec seulement 4,25 g de sucre/litre, soit le tiers du dosage champenois brut classique. 1522 Rosé vieillit ensuite patiemment sur lies entre six et huit ans au creux des caves de la Maison.
STYLE
1522 Rosé présente une jolie robe rose légèrement cuivrée, avec des bulles fines et vives. Le nez révèle un caractère épicé et poivré, typique du terroir d’Ay. La bouche, charnue, allie avec gourmandise la pêche et la tension crayeuse des terroirs de Grands Crus.
ACCORD SUGGÉRÉ
La cuvée 1522 Rosé sublime l’agneau cuit à basse température grâce à son profil agréablement fruité et épicé.

CLOS DES GOISSES JUSTE ROSÉ, LA PERSONNALITÉ DU TERROIR
ASSEMBLAGE HABITUEL
Expression rosée de l’intensité d’un terroir d’exception, la cuvée Clos des Goisses Juste Rosé est élaborée majoritairement à partir de Pinot Noir (70%), complété par la fraîcheur du Chardonnay (30%). Sa robe légèrement colorée révèle l’ajout de rosé de saignée à hauteur de 7 à 10% de Pinot Noir des parcelles des Valofroy, situées au sein même du Clos des Goisses.
ÉLABORATION
La vinification partielle et traditionnelle sous-bois (50 à 80%) offre une belle complexité à la cuvée, sans oxydation prématurée. Aucune fermentation malolactique n’est réalisée (à l’exception du rosé de saignée) pour que l’acidité naturelle compense la très grande puissance du terroir. Le dosage très bas (4,5 g/l) laisse s’exprimer toute la vinosité des vins issus de ce vignoble exceptionnel. Le vieillissement prolongée sur lies, entre huit et onze ans, vient sublimer les arômes de cette cuvée exceptionnelle.
STYLE
La robe rose très pâle de Clos des Goisses Juste Rosé est ornée d’une collerette dense et de très fines bulles. Son caractère est complexe, associant les arômes d’écorce d’agrumes à ceux de fruits exotiques. La sensation en bouche est à la fois crémeuse et légèrement tannique, révélant un très bel équilibre entre vinosité et acidité.
ACCORD SUGGÉRÉ
Un très grand vin avant d’être un très grand champagne, le Clos des Goisses Juste Rosé est particulièrement destiné à la gastronomie, et parfait pour former des alliances inoubliables avec les plats de grand goût. Il se déguste particulièrement sur les viandes de veau ou de volaille rôties, et sur les fromages à croûte fleurie.

 

Parution du 3 juillet 2017
La Revue du Vin de France

 Philipponnat

 

 

www.philipponnat.com

 

 

 

 

Fusio, un grill polyvalent d’intérieur ou d’extérieur

La cuisson FUSIO, saine, savoureuse et sans fumées, fusio detoure couvvalorise vos produits et votre créativité de chef de cuisine.

Installé en salle ou en terrasse, FUSIO vous permet également de mettre en avant le savoir-faire de votre personnel de salle et de mettre en scène vos plats. Découpe de pièces de bœuf ou levée de filets de poisson grillé devant le client, FUSIO s’inscrit dans cette volonté de redonner aux métiers de salle leurs lettres de noblesse.

Profitez de nos offres Découverte et Ambassadeur pour animer vos terrasses et salles de restaurant.

FUSIO 4432FUSIO 4461

 

 

 

 

 

 

 

Vos contacts :
Jean-Jacques LEMAITRE – 06 89 63 75 61
Michel HISSLER – 06 79 98 22 06
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.agapea.eu

 

Fusio

 

 

 

 

 

Nespresso est le partenaire idéal des restaurateurs et des hôteliers

Le restaurant "Café Marcel" a choisi Nespresso Professionel pour ses machines simples d'utilisation répondant parfaitement aux exigences de son activité. Du choix de la machine à la livraison de vos capsules, nous vous accompagnons au quotidien pour vous offrir l'excellence tasse après tasse. Découvrez ce témoignage sur notre site : https://www.nespresso.com/pro/fr/fr/pages/temoignages-clients-cafe-marcel

 

AGUILA fond blanc

 

 

Nespresso

 

 

 

 

 

Mister Goodfish fête l'Été

Mister Goodfish, c'est à chaque saison son tableau de recommandations pour le respect de la pêche des Espèces.

Profitez de cette nouvelle Saison pour chercher de Poisson !!

poster été 2017

Mr.goodfish

 

 

 

 

 

 

Nouvelle saison, nouveau Premium ETE 2017 ! METRO vous présente sa 26ème édition

Les beaux jours sont de retour et avec eux la création de votre nouvelle carte d’été.

Pour vous inspirer avec ce qui se fait de mieux en France et dans le Cat Eté 2017monde, METRO s’est une nouvelle fois dépassé pour vous présenter, dans cette 26ème édition du Catalogue Premium, des produits que vous serez fiers de cuisiner pour vos clients.
Cette saison, misez sur l’excellence avec le faux-filet affiné Salers, dont la saveur est sublimée, surprenez les gastronomes en leur faisant découvrir le goûteux bœuf Wagyu séché et servez aux amateurs de poisson la chair succulente du filet de perche française.
Différenciez votre établissement avec des produits peu connus, comme la Fregola Sarda, cette petite pâte ronde qui réinvente avec brio le risotto. Innovez en utilisant les germes de radis pourpres ou roses pour mettre du piquant dans vos créations et pensez à la très acidulée groseille à maquereaux qui revient en force dans la cuisine contemporaine.
Offrez des fleurs à vos clients… dans leurs assiettes ! Ils vont adorer croquer la succulente Ombellule de fenouil. Incontournable cet été, la tomate cerise allongée Babycita fraîche et parfumée fera le bonheur des gourmands. Côté sucré, vous pouvez compter sur la préparation de fruits à la framboise pour mettre en valeur vos desserts, cocktails et autres préparations.

Pour accompagner ces mets de choix, nous avons sélectionné pour vous le Côte de Provence Coeur de Grain Clos Mireille, un vin authentique comme son terroir provençal. Nous avons également mis à l’honneur l’émotion gustative pure avec le rarissime Islay Single Malt Port Ellen 32 ans, ainsi que le très confidentiel Cognac Delamain double magnum personnalisable.
Parce que nous partageons la même passion du produit, nous sommes à vos côtés pour élaborer cette nouvelle carte. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à interroger nos conseillers, ils ont les réponses.

Ensemble accueillons l’été et plaçons le sous le signe de l’excellence gastronomique.

 

 Metro

 

 

 

Les Produits

La Langoustine / Nephrops Norvegicus

A la sourcelangoustine seule2

Caractéristiques
La Langoustine est un crustacé décapode den couleur jaune clair, légèrement orangé. Sa chair est très tendre, fine, blanche et délicate. Elle peut-être croquante sur un produit frais et bien cuit.

A noter
Au Royaume-Uni, les langoustines sont consommées sous la forme de scampi (queues panées). Voisine de la Nephrops norvegicus, la Metaphrops challengeri vient de Nouvelle-Zélande.

Mode de vie
Ce crustacé fouisseur passe le plus clair de son temps dans un terrier qu’il creuse dans les fonds vaseux, entre 15 et 800m. L’animal ne le quitte que pour se nourrir de petites crustacés et de mollusques, à l’aube et au crépuscule. Sa croissance s’effectue par mues successives.

Techniques de pêche
Chalut de fond ou casier.        

Saison
Février à décembre avec pic de production d’avril à août.

Sur le Marché

Présentation
Entière : vivante, glacée ou surgelée (crue et cuite), cuite réfrigérée
Queues : crues (glacées ou surgelées), cuites, panées
Bisques et mousses
Têtes surgelées (pour l’industrie)

A noter
Vivante, la langoustine la mieux classée est intègre. Elle perd de sa valeur lorsqu’elle est faible ou épatée. Glacée, elle présente des articulations cartilagineuses gonflées, claires et transparentes. Sa carapace est résistante, rose et brillante. Ses yeux doivent être noirs et brillants. En s’altérant, la langoustine dégage une odeur putride prononcée, la tête devient noire, les pattes noircies sont pendantes et le corps se détache facilement de la tête.
Attention ! La coloration noire de la tête n’est pas systématiquement un signe d’altération. En effet, en période de laitance, la tête des langoustines glacées apparait noire, mais les pattes restent roses. Surgelée vivante à bord, la langoustine garde une forte valeur ajoutée.

Valeurs nutritives (100g)
Calories : 88.5 Kcal
Protéines : 19.5 g
Lipides : 2g

Tailles courantes
Taille commune : 9 à 13 cm (du rostre à la queue)
Tailles minimales autorisées :
- langoustines entières : 11 cm (région 2, Nord du 48è), 9 cm (région 3, golfe de Gascogne)
- queues : 46 cm –région 2), 37mm (région 3)

Certifications
MSC

 

Principaux producteurs : Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Pays-Bas, Islande, Norvège.

 

 Sources / Guide des Espèces 2017
logo pdm

 

 

 

 

 

La fraise dans tous ses états

La fraise, ce petit fruit d’un rouge bien vif qui nous signale bien que l’été est enfin arrivé.

On la trouve sur les étals de nos amis producteurs fraises maestrodès les premiers jours du mois de mai, et tout l’été, plus le plus grand plaisir des petits mais aussi des grands.

Dans nos assiettes, on peut la retrouver de l’entrée au dessert, en passant par les plats, les salades et même l’apéritif. Son petit goût frais et légèrement acidulé nous met les papilles en émoi.

Le fraisier est originaire à la fois d'Asie, d'Europe et d'Amérique.

Sur ces trois continents, on en a dénombré environ 35 espèces qui témoignent de la diversité des climats où la plante s'est établie. Elle a vraisemblablement été répandue par les oiseaux qui n'avaient aucun mal à transporter sur de longues distances la petite baie chargée de ses minuscules graines. Nos ancêtres du Néolithique la consommaient et, 1 000 ans avant notre ère, les Romains la cultivaient dans leurs jardins. Toutefois, elle ne fera l'objet d'une véritable culture commerciale qu'à compter du XVe siècle. Les Anglais, puis les Hollandais améliorent alors les espèces sauvages qui poussent en abondance dans les bois environnants afin d’obtenir de plus gros fruits, notamment à partir de l'espèce F. vesca. Jusqu'au début du XVIIIe siècle, on cultivera principalement cette espèce dans les jardins européens.

Cependant, dès le XVIe siècle, on cultivera, à l'abri des murets des jardins botaniques, les plants d'une fraise à fruit plus gros et d'un rouge plus foncé (F. virginiana) que des explorateurs avaient rapportés du nord-est des États-Unis. Mais, il faudra attendre 200 ans encore avant que sa culture ne se répande réellement. Cela ne se produira qu’après qu’on ait amené d'Amérique une autre espèce (F. chiloensis) avec laquelle on la croisera.

C'est un espion français portant le nom prédestiné d'Amédée François Frézier, dont la mission consistait à « observer » les fortifications portuaires du Chili et du Pérou, qui la découvrira. Il avait remarqué que les Picunches et les Mapuches du Chili la cultivaient et consommaient son fruit à toutes les sauces : frais, séché ou transformé en un alcool qu'ils offraient aux visiteurs de marque. De cette union, consacrée en terre européenne, entre deux plantes d'origine américaine, naîtra une nouvelle espèce qui, très rapidement, fournira l'essentiel de la production mondiale de fraises. On l'appellera F. x ananassa (fraisier ananas) du fait de la saveur de son fruit, qui s'apparente à celle de l’ananas.

Frais des boisToutefois, les Français sont restés attachés à leur petite fraise des bois qu'ils trouvent infiniment plus parfumée que la grosse hybride américaine. En saison, on peut la trouver sur les marchés locaux. On la cultive également dans les jardins familiaux. En Amérique, elle a aussi ses amateurs, qui sont de plus en plus nombreux à l'apprécier.

Tous à vos jardins, vos potagers, vos producteurs et vos assiettes, la fraise vous attend de pieds fermes.

 

 

Sources infos : PasseportSanté.net

 

 

 

La Bonnotte de Noirmoutier

La pomme de terre primeur de l’Ile de Noirmoutier a un goût inimitable avec plusieurs variétés, dont la Bonnotte, la plus célèbre des Noirmoutrines, mais où, à quelle période trouver ce légume de saison ?

Les différentes variétés de pomme de terre Noirmoutier

Bonnotte de Noirmoutiers

Si la Bonnotte est sans conteste la plus emblématique des patates nouvelles de l’île aux mimosas, elle n’est pas la plus précoce et surtout est la moins récoltée des cinq variétés, avec une production de 80 à 100 tonnes par an. C’est la Sirtema qui est la première sur les étales et qui partage avec la Lady Christl la primauté de la récolte avec près d’un tiers chacune de la production totale estimée entre 10000 et 13000 tonnes annuelle. Viennent ensuite l’Esmeralda et la Charlotte qui clôturent la saison de la primeur de Noirmoutier.

Où et quand trouver la Primeur de l’Ile de Noirmoutier ?

Dés la mi-avril pour la Sirtema, début mai pour la « Bonnette », l’Esmeralda, et la Lady Christl, la Charlotte se récoltant début juin jusqu’à la mi-août. Vous trouverez les pommes de terre nouvelles de Noirmoutier très facilement dans la région Nantaise et la région Parisienne. Dans les autres régions de France, votre recherche devra s’effectuer chez les meilleurs marchands primeurs, voire dans certaines enseignes de la grande distribution très friandes de produits régionaux. Mais si vous êtes de passage sur l’Ile aux Bonnottes, le plus simple sera de vous rendre à la Coopérative Agricole de Noirmoutier qui possède un magasin de vente au détail ouvert au public.

 

Sources Blog de Noirmoutier

 

 

La fraise de Carpentras officiellement protégée

La signature d'une charte est la première étape, avant la création d'une IGP (Indication géographique protégée),

"La qualité de la fraise de Carpentras est largement reconnue, bien au-delà de nos frontières. Or, un bijou qu'on ne protège pas est copié", remarque le maire Francis Adolphe. C'est pour cela qu'avec la Confrérie de la fraise de Carpentras et du Comtat, la Ville a entrepris un gros travail pour la protection et la valorisation de cet emblème de notre terroir. Demain, visiteurs et locaux auront la garantie de jouir du travail des producteurs d'ici." Se saisissant d'un stylo, il proclame : "Je suis particulièrement fier de signer cette Charte aujourd'hui !".

Le président de la Confrérie Dominique Begnis saisit cette occasion pour dresser l'historique de cette congrégation, créée en 1999 par Daniel Delannoy et Robert Rouch :"Ces dix dernières années, la fraise a connu une ascension novatrice. Parce que nous aimons notre région, je m'engage à continuer ces actions de promotion et de valorisation de la fraise de Carpentras. Nous officialisons aujourd'hui, un travail de longue haleine avec l'appui et le soutien des institutions et je suis fier de cet aboutissement. Au-delà de nos différences, la passion de nos territoires nous rassemble".

4604485 1Vive la fraise de Carpentras, parfois copiée, jamais égalée et toujours régalée !

Christian Monnier, conseiller départemental, et Bernard Gonzalez, Préfet, sont sur la même longueur d'onde "Avec cette action, nous protégeons les hommes et les femmes qui s'investissent pour notre terroir. Le combat est permanent".

Pour conclure, le premier magistrat a lancé un véritable cri du coeur : "Vive la fraise de Carpentras, parfois copiée, jamais égalée et toujours régalée !"

 

Sources : La Provence.com

 

 

 

La Pomme de Terre Miss Blush

Pomme de Terre Miss Blush MétroCette petite pomme de terre d’origine hollandaise est cultivée dans le nord du Finistère par La Légumière, une société spécialisée dans le légume rare et ancien.

Peu connue, la pomme de terre Miss Blush est une variété demiprécoce qui produit des tubercules ronds à peau bicolore. Sa couleur surprenante, jaune tachetée de rose vif, la rend extrêmement décorative dans une assiette.
De petit calibre, 28/35, elle se cuisine soit entière avec la peau, soit coupée en deux. Sa chair jaune se comporte très bien à la cuisson, elle est ferme et possède une texture exceptionnellement veloutée et goûteuse en bouche.

Cette jolie pomme de terre gagne à être connue, elle vous séduira par son originalité.

Vous l’apprécierez pour les nombreuses utilisations que vous pourrez en faire en cuisine : rôtie, bouillie, froide en salade ou encore en robe des champs pour mettre en valeur sa superbe parure bicolore. Aussi belle que savoureuse, la pomme de terre Miss Blush sublimera vos créations toute l’année !

 

 

Metro.jpg

 

 

La Poire Martin Sec

Poire Martin SecCultivée en France depuis 1530, la poire Martin Sec est récoltée dans les Hautes-Alpes durant les frimas de l’automne autour de la Saint Martin, ce qui lui a valu son nom. Un temps pratiquement disparu, ce fruit offre de nouveau ses saveurs inédites grâce à des producteurs passionnés qui ont décidé de la remettre au goût du jour en la cultivant dans le respect de l’environnement et du terroir.

Variété confidentielle, sa rareté ne la rend que plus précieuse.

Si petite et charnue qu’elle tient dans la main d’un enfant, cette poire parfumée aux arômes exquis se laisse volontiers croquer. En bouche, sa chair ferme délectable et son grain si particulier évoquent ceux du nashi.

Mais c’est en cuisine qu’elle dévoile le meilleur d’elle-même avec sa chair sucrée qui tient parfaitement les cuissons et s’enrichit alors de notes gourmandes évoquant le coing et le caramel. La poire Martin Sec, divine aussi bien cuite que crue.

 

Metro.jpg

 

 

La Sapotille, perle des Caraïbes

Encore rare sur les tables françaises, la sapotille, Sapotilleappelée aussi nèfle d’Amérique, est un fruit qui gagne à être découvert tant sa saveur caramélisée évoquant le jasmin et la vanille est gourmande et délicieuse.

Elle est le fruit du sapotillier, un grand arbre originaire des Caraïbes et d’Amérique Centrale qui s’épanouit sous les climats chauds. Ressemblant à la poire Passe-Crassane avec sa peau fine et dorée, cette baie possède une chair couleur miel fondante et sucrée absolument succulente. Ce fruit délicatement parfumé peut se déguster à même la coque.

Il fait aussi merveille cuisiné et sublime vos recettes de ses arômes originaux. La sapotille, une petite baie exotique qui n’a pas fini de vous surprendre !

 

Metro.jpg

 

 

La bergamote, agrume originaire du sud de l’Italie

La bergamote est un agrume originaire du sud de l’Italie, Bergamoteelle doit sans doute son nom à la ville de Bergame en Lombardie.

Cet agrume se distingue par sa qualité Premium. Né du croisement entre le citron vert et l’orange amère, le bergamotier mesure

entre 3 et 5 mètres et ses fruits verts prennent une jolie couleur citron en mûrissant. Amère et très acide, la pulpe de la bergamote n’est que rarement consommée. On la cultive donc principalement pour l’huile essentielle obtenue par une pression à froid de son écorce. Le fruit est fragile et la récolte s’effectue à la main de novembre à janvier, lorsque celui-ci est bien mûr, jaune, avec une peau lisse et épaisse. Outre ses applications médicinales et thérapeutiques, l’huile de bergamote est largement utilisée en cosmétique et entre dans

la composition olfactive des parfums. Dans la restauration, le zeste et l’agrume de la bergamote, au parfum rafraîchissant, sont très utilisés, notamment pour aromatiser le thé Earl Grey, mais aussi les bonbons et les madeleines, ses arômes ensoleillent le palais.

 

Metro.jpg

 

La Pomme de Terre de Normandie

pommes-de-terre-allians-bio-1kg.jpgLoin d’être locale, notre « patate » est originaire du Chili. Mais ce n’est pas de ce pays que le célèbre Parmentier l’a rapportée. Pharmacien militaire, c’est comme prisonnier en Allemagne, pendant la guerre de Sept Ans, qu’il la découvrit sous forme de bouillie. Connue outre-Rhin, elle y était jugée bonne pour les cochons et… les Français !

Il semblerait que la pomme de terre ait été cultivée en Normandie dans les années 1765 ou 1766, plus précisément par un Rouennais, un certain Georges Mustel. Mais on pense que des tentatives isolées de culture eurent lieu en Basse-Normandie dès le XVIIe siècle. Dans son Histoire de Balleroy, l’abbé Bidot rapporte que le comte de Choisy la ramena d’Angleterre en 1851. Une récolte aurait été effectuée la même année pour les pauvres de la paroisse. Il note : « Chacun alors voulut avoir des pommes de terre et il n’y eut pas de petit ménage ayant un jardin qui n’essayât d’en récolter. »

Les variétés sont innombrables et offrent un incroyable panel de couleurs, des vitelottes bleues aux roses de Roseval, en passant par les belles de Fontenay, bintje ou fameuses rattes. Leurs goûts sont multiples. Osez donc les variétés différentes au potager, pour le plus grand bien de la biodiversité et le plaisir du palais.

 

Extrait du Patrimoine Normand N°99 par Claude Rayon

 

 

Le Calvados de Normandie

Avec plus de 400 ans d’histoire derrière lui, le nom "Calvados" cache trois Appellations d'Origine Contrôlée : l'AOC Calvados, l'AOC Calvados Pays d'Auge et l'AOC Calvados Domfrontais. Leur zone de production s’étend sur différents terroirs de Normandie et plus marginalement en Mayenne, Sarthe et Oise.

Calvados_degustation_bd.jpg

Le caractère du Calvados s’exprime en fonction des variétés de pommes à cidre et de poires à poiré utilisées, des méthodes de distillation du cidre (simple ou double distillation) et du vieillissement. Selon l’Appellation, il devra vieillir au minimum deux à trois ans en fûts de chêne. Les matières tanniques du bois lui donnent sa couleur naturelle et par les échanges incessants entre la jeune eau-de-vie, le bois et l’air ambiant, le Calvados acquiert ses arômes, sa finesse et sa plénitude. Peu à peu, l’arôme du Calvados va s’exalter, sa coloration s’accentuer, passant du doré à un ambre plus profond. Les arômes de pommes fraîches, très présents chez les jeunes Calvados vont évoluer vers des arômes plus complexes de pommes cuites, de caramel au beurre, d’épices et de noix qui en font des Calvados d’exception.

Aujourd’hui 300 passionnés œuvrent chaque jour à produire au moins une des Appellations Calvados dans le respect de la tradition, dans une démarche de qualité et tous à la recherche de l’expression d’un terroir et du fruit originel.
Exportés à plus de 52% dans le monde entier, le Calvados est perçu comme un produit original, moderne et culturel qui séduit par ses divers modes de consommation.

Les jeunes Calvados notamment s’expriment à merveille dans les cocktails et séduisent les professionnels du bar pour leur parfaite harmonie entre fraîcheur, force et fruité.

Au cœur de la cuisine gourmande, en marinade, flambage ou déglaçage, les parfums du Calvados s’exhalent dans les sauces, au cœur d’une terrine et dans les desserts. Et pour terminer un repas et prolonger une soirée, un Calvados de bel âge offre rondeur, équilibre et complexité pour de purs moments de plaisir gustatif...

 

Plus d’information sur www.idac-aoc.fr
« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ».

La pomme en Normandie

La pomme, fruit de l’Arbre de Vie et de la Connaissance est, depuis la nuit des temps, le symbole universel de la séduction et de l’offrande, du Bien et du Mal. La pomme, c’est ce fruit d’or de l’immortalité que vola Héraclès au jardin des Hespérides, et aussi ce fruit de la tentation et de la déchéance que croquèrent Adam et Eve au jardin d’Eden. Mais, depuis toujours, la pomme est ce fruit chargé de mystère, unique et multiple à la fois, dont bien des artistes tels Cézanne ou Magritte s’inspirèrent pour en saisir l’intemporalité. 

pommes-de-normandie1.jpg

La pomme aujourd’hui ? Mais c’est la Normandie ! Elle en est la gloire et en possède la saveur.

Elle en est aussi l’ornement quand, au printemps, les pommiers forment des grosses touffes rosées, épanouies, dans le vert tendre des prairies. La pomme serait donc un fruit spécifiquement normand ? L’Histoire ne le prouve pas explicitement. A coup sûr, elle nous viendrait de l’Orient, connue dès l’Antiquité par les Grecs et les Egyptiens. Et ce sont les Croisés qui la ramenèrent dans nos régions. On raconte même que ce sont les Basques de La Biscaye qui en 1573 apportèrent le « sildre » en Normandie et que c’est un certain gentilhomme espagnol Darous de l’Estre, débarquant un jour dans le Cotentin, qui y introduisit du côté de Valognes les meilleures variétés de pommes douces parvenues jusqu’à nous.

On sait aussi que le pommier était considéré comme arbre sacré par les Druides celtes. Au Moyen Age, la Normandie constitue le principal verger du pays, notamment dans le calme des monastères. C’est à cette époque que l’on constate le développement de cette culture quand le cidre remplace la cervoise. Mais le cidre d’alors, issu de pommiers sauvages, devait être de piètre qualité. C’est donc beaucoup plus tard, vers le XVIIIe et surtout au XIXe siècle, que la culture du pommier se généralisa et gagna une grande partie de la Bretagne et de la Normandie pour obtenir le cidre mousseux tel que nous le connaissons de nos jours et les pommes joufflues et croquantes sur nos tables.

 

 

 

LES ORIGINES DU CIDRE

L'histoire du cidre a débuté en Normandie au XVème siècle avec le remplacement progressif des vignes par des pommiers. C'est à partir de cette époque que le cidre obtient ses lettres de noblesse grâce à l'action de Guillaume Dursus seigneur de Lestre, gentilhomme Navarrais, devenu seigneur de ce lieu par la faveur de Charles VIII.

cidre-breton-normand.jpg

C'est lui qui amena de Biscaye de nouvelles espèces de pommier, bien supérieures à ceux poussant en Normandie, apportant ainsi au cidre Normand une grande renommée qui peu à peu chassa la bière et le vin des chaumières normandes.

Il existe plusieurs types de cidre et chacun d'eux développe une identité différente, certains sont plus acides, plus amers, plus moelleux, et d'autres plus rustiques. Ces différences naissent du terroir où sont implantés les vergers, des variétés de pommes utilisées, de la durée de la fermentation et aussi des méthodes de mises en bouteille. Ainsi lors des étapes d'élaboration du cidre, c'est l'avancée de la fermentation qui va en déterminer sa nature : cidre doux, cidre demi-sec, cidre brut.

Plus la fermentation progresse, moins la teneur en sucre est importante, on tend alors vers des cidres de plus en plus secs en bouche. Aussi le choix d'un cidre demeure personnel, dépendant des sensibilités de chacun, dont seule la dégustation permettra d'affiner les préférences.

Toutefois, il faut savoir choisir un cidre en fonction des étapes du repas, puisqu'un cidre brut, moins sucré sera davantage apprécié en apéritif et au cours du repas, tandis que le cidre doux et le cidre demi-sec, quant à eux, accompagneront parfaitement les desserts ou les goûters.

 

 

La véritable Andouille de Vire

L’andouille de Vire est une charcuterie à base de veritable-andouille-de-vire-a-l-ancienne-demie.pnggros intestin de porc coupé en lanières avant d’être embossés dans une partie du gros intestin.

La fabrication artisanale de l’andouille de Vire a peu changé depuis le XVIIIe siècle. Au moins 50 % de chaudins entrent dans la composition de l’« andouille de Vire supérieure », principalement composée de l’appareil digestif du porc. Une fois embossés, les boyaux et estomacs sont cuits, fumés avant ou après la cuisson et éventuellement colorés.

La véritable andouille de Vire se compose de la ventrée complète de porc, sans adjonction de gras. Les lanières de boyaux sont montées, après avoir été nettoyées, découpées, salées et laissées à macérer plusieurs jours, en forme d’ellipse sous la « robe », un boyau naturel. Le fumage, de préférence au bois de hêtre, dure plus d’un mois. Après le fumage, les andouilles sont dessalées environ vingt-quatre heures à fin de réhydratation avant d’être mises sous filet puis cuites à l’eau au court-bouillon environ six heures à 95 °C. Le produit fini se présente sous une forme cylindrique irrégulière d’une longueur de 25 à 30 cm et d’un diamètre de 4 à 6 cm dont la couleur définitive résulte de l’oxydation avec l’air. La teinte noire, naturelle, dérive du fumage.

 

 

Le Camembert, une victoire pour notre association lobbyiste à Bruxelles avec le Camembert produit emblématique de l’alimentation française.

Le Camembert a été créé par Marie Harel à dans le village Normand de Camembert en 1791.
Le Camembert de Normandie, aujourd'hui, est plus qu'un simple fromage : au fil de sa très riche histoire, il est devenu l'un des symboles de la gastronomie française.

Le Camembert de Normandie est un fromage au lait cru, à pâte molle légèrement salée renfermant au minimum 45 grammes de matière grasse pour 100 grammes de fromage après complète dessiccation et dont le poids total de matière sèche est supérieur ou égal à 115 grammes par fromage. Il est obligatoirement commercialisé dans une boîte en bois. Il faut 2,2 l de lait pour fabriquer un camembert de Normandie. © IRQUA-Normandie/Rougereau

Le Camembert de Normandie est caractérisé par les éléments suivants *:
. La forme de cylindre plat d'un diamètre de 10,5 à 11 cm et un poids net indiqué à l'emballage au minimum de 250 grammes ;
. La croûte dite « fleurie », de couleur blanche, à moisissures superficielles constituant un feutrage blanc pouvant laisser apparaître des tâches rouges ;
. La pâte de couleur ivoire à jaune clair ; affinée à cœur, elle est lisse et souple ;
. La saveur légèrement salée, d'abord lactée et douce puis plus franche et fruitée avec davantage d'affinage.
Ces caractéristiques sont contrôlées par un laboratoire indépendant en ce qui concerne le poids, la matière grasse et l'extrait sec et par un organisme de contrôle également indépendant en ce qui concerne les critères organoleptiques.
*Extrait du cahier des charges de l'appellation d'origine « Camembert de Normandie » annexé au décret du 18 septembre 2008

Camembert-cremeux-c-HandmadePictures-shutterstock-600x400.jpg  camembert_a_camembert.jpg

Des signes de reconnaissance :

  • Depuis 1983, le Camembert de Normandie au lait cru et moulé à la louche bénéficie de l'AOC (Appellation d'Origine Contrôlée).  Comme toutes les AOC, il est associé à un territoire précisément défini, à une matière première spécifique et à un savoir-faire particulier. On ne peut pas fabriquer d'AOC ailleurs que sur la zone définie.
  • Depuis juin 1996, le Camembert de Normandie bénéficie de l'AOP (Appellation d'Origine Protégée) signe officiel européen de qualité. Cette reconnaissance lui permet de bénéficier d'une protection juridique sur l'ensemble des pays formant la Communauté Européenne.Depuis le 1er mai 2009, le logo européen AOP ou la mention littérale "Appellation d'Origine Protégée", est obligatoire sur les emballages de tous les produits bénéficiant du logo AOC français et qui ont rejoint la famille des AOP européennes.
  • 2008, l'année ou le camembert a gagné la bataille du lait cru !
    L'INAO, a arbitré en faveur du camembert au lait cru et a rejeté la demande d'industriels d'utiliser du lait pasteurisé ou thermisé, pour des pseudo raisons sanitaires, dans la fabrication du VRAI camembert.

    Le camembert de Normandie est fabriqué à base de lait cru, c'est-à-dire avec du lait qui n'a pas été chauffé à plus de 40 °C (donc non pasteurisé).Euro-Toques reste vigilant sur la défense des fromages au lait cru qui font pleinement partie du patrimoine alimentaire Français.

Euro-Toques reste très vigilant sur la Défense des fromages au lait cru qui font pleinement partie du patrimoine alimentaire français. Euro-Toques a été très satisfait de participer à cette victoire à Bruxelles avec la Commission Européenne avec la reconnaissance du mode de fabrication du « camembert de Normandie ». C’est pourquoi avec de la persévérance, du temps et de la volonté, le LOBBY Euro-Toques et son Comité Alimentaire ont leur raison d’être à Bruxelles.

 

 

Association de Gestion des ODG Laitiers Normands
Appellation d'Origine Protégée (AOP) Camembert de Normandie, Pont-l'Evêque et Livarot
82 rue de Bernières / 14000 CAEN / Tel : 02 31 85 50 93 / Fax : 02 31 50 17 31

 

 

Le reclassement des œufs et d’autres produits issus de la volaille

oeufs-en-cuisine.jpgEuroCommerce, le Copa Cogeca et les fédérations européennes des œufs et de la volaille demandent à la Commission de revoir les règles actuelles concernant la durée pendant laquelle les troupeaux de volaille peuvent être confinés à l’intérieur avant de perdre le statut  « élevé au sol ».

En effet, 80% des poules pondeuses « élevées au sol » seraient  actuellement confinées dans l’UE afin d’éviter la propagation de la grippe aviaire. Leurs œufs dépasseront donc la durée de 12 semaines qui est le maximum pour conserver le statut …

Le reclassement des œufs et d’autres produits issus de la volaille entrainerait des conséquences négatives pour les producteurs mais aussi des coûts en termes d’étiquetage et de packaging.

 

 Sources / EURALIA Bruxelles

 

 

 

Motion contre les Presticides

Les recommandations de Mr. Goodfish pour l'été 2017

S'abonner à la eLetter

E-mail
 
Prénom
 
Nom
 

S'abonner
 
Se désabonner