Euro-Toques France

social-bg

Congrès Euro-Toques France à Deauville

Le Congrès Annuel des chefs Euro-Toques se tiendra le 20 février prochain à l’Hôtel Barrière Le Normandy à Deauville. Le matin aura lieu l’Assemblée Générale sur le thème « Gastronomie, Nutrition et Santé » en présence des co-présidents Michel Roth et Guillaume Gomez, ainsi que des présidents honoraires Henri Charvet, Didier Peschard et Bernard Fournier, qui organise ce congrès.

GG__MR_2016bd.jpg  P._Bocuse-bd.jpg

L’après midi, un colloque se déroulera sous l’égide du docteur nutritionniste Thierry Hahn et du professeur David Khayat, Chef du service d'oncologie médicale de l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
Un grand dîner de gala, en présence du maire de Deauville Philippe Augier et de nombreuses personnalités du monde de la gastronomie, clôturera cette journée célébrant le « savoir-faire et faire savoir » pour « Convaincre plutôt que contraindre », devises des chefs Euro-Toques France.

 

Parution Le Chef
Le 14 février 2017

Euro-Toques : le lobby des cuisiniers prend la mer

Société secrète, discrète, inconnue du grand public, l’association européenne Euro-Toques, qui regroupe des centaines de chefs européens, est un lobby qui a tombé le masque lors de son passage à Metz, cette semaine.

copresidee-par-les-chefs-michel-roth-et-guillaume-gomez-la-filiale-francaise-d-euro-toques-compte-pres-de-deux-cents-membres-en-comparaison-l-espagne-en-recense-pres-de-six-cents-photo-gilles-wirtz-1484251224.jpg

Groupe de pression clairement revendiqué, l’association Euro-Toques a décidé d’irriguer les régions et de populariser son action en allant au contact du grand public. L’un de ses deux présidents, le chef étoilé, Bocuse d’or 1991, Meilleur ouvrier de France la même année et Mosellan, Michel Roth, a ainsi réuni à Metz le gratin de ses confrères du Grand Est.
Conviés chez Alexandre Neveu, chef du Jardin des chefs, les cuisiniers ont, naturellement, partagé un bon gueuleton et, surtout, leur vision de l’avenir au sein d’Euro-Toques. L’air de rien, cette association est une institution fondée il y a trente ans par le légendaire Paul Bocuse et son alter ego belge, Pierre Romeyer.

Code d’honneur

Ces deux génies des fourneaux ont établi un code d’honneur des chefs adhérents à leur mouvement : qualité des produits, sincérité du travail, défense d’une alimentation saine… Un label, mais pas seulement. « Dès l’origine, Euro-Toques est un lobby qui a voix au chapitre à Bruxelles, indique Michel Roth. L’objectif est de peser dans les débats sur les grands enjeux alimentaires et sur les réglementations européennes. »
Euro-Toques s’est, par exemple, illustrée dans le bras de fer qu’avait engagé la France au début des années 90 avec l’Union européenne pour défendre le camembert, mais aussi le roquefort, le reblochon et le vacherin. L’intention de l’Europe avait été alors d’imposer le lait pasteurisé pour la fabrication de nos emblèmes nationaux gorgés de lait cru. « Une émasculation », s’était même enhardi à l’époque le prince Charles d’Angleterre.

Camembert et chocolat

Il y a une petite dizaine d’années, Euro-Toques s’est impliqué dans les discussions sur la teneur en matières grasses du chocolat. L’Europe, qui n’est jamais à court d’idées, souhaitait, cette fois, autoriser l’usage de n’importe quelles graisses, végétales et animales, en remplacement du pur beurre de cacao dans la composition du chocolat.
« On a fini par obtenir une teneur de 45 % de graisses végétales, alors qu’on était parti de 70 % de graisses d’origines diverses », rappelle Monique Bescond, ambassadrice, conseillère du président de la République et lobbyiste assumée face aux puissants groupes de l’industrie agroalimentaire qui font la pluie et le beau temps à Bruxelles.
Autre année, autres chantiers. En 2017, Euro-Toques va s’attaquer à la défense des produits de la mer : surpêche, gestion des ressources, préservation des espèces comme la coquille Saint-Jacques. Sa communication grand public va aussi s’exprimer dans deux grosses opérations de lutte contre l’obésité infantile et contre le gaspillage alimentaire.

 

Le Républicain Lorrain - par Thierry Fédrigo
Paru le 13 janvier 2017

 

 

Les 100 Chefs : Alain PASSARD, premier des 100 Chefs 2017

Les_100_chefs.JPGEn 2015, nous lancions Les 100 Chefs, prolongement logique de nos Trophées Le Chef au niveau international. Leur dominateur commun reste primordial : donner la parole à la profession.
Dans un univers riche en prix, trophées et récompenses, Les 100 Chefs se démarque par cette particularité qui lui donne tout son sens : il est le seul classement mondial des chefs de cuisine établi en toute subjectivité par les chefs eux-mêmes ! C’est donc ici bel et bien le choix du cœur et la reconnaissance de ses pairs qui priment. Au-delà d’un énième classement ou palmarès, Les 100 Chefs est un baromètre de la profession où se retrouvent les référents, hommes et femmes en quête constante d’excellence, de la gastronomie mondiale.
Et parce que Les 100 Chefs est déjà inscrits dans le paysage de la profession, le Chefs World Summit à Monaco nous a invité à dévoiler le classement des 100, lors d’une soirée organisée à l’occasion de l’inauguration, le 27 novembre 2016. Pour cette 3e édition, les 534 chefs 2* et 3* du monde entier ont été sollicités.
Près de deux mois durant, ils devaient répondre, librement et anonymement, à cette question, aussi délicate et complexe que l’est la gastronomie mondiale : « Quels sont, selon vous, les 5 chefs internationaux qui portent le mieux les valeurs de la profession, créent une cuisine incontournable et chez lesquels il faut être allé ? »

Le Top 10 des 100 Chefs 2017 est le suivant :

Top_10.JPG1. Alain PASSARD - L’Arpège (Paris, France)
2. Martin BERASATEGUI - Restaurant Martin Berasategui (Lasarte Oria, Espagne)
3. Pierre GAGNAIRE - Restaurant Pierre Gagnaire (Paris, France)
4. Michel BRAS - Le Suquet (Laguiole, France)
5. Seiji YAMAMOTO - Nihonryori Ryugin (Tokyo, Japon)
6. Éric FRECHON - Épicure (Paris, France)
7. Jonnie BOER – De Librije (Zwolle, Pays-Bas)
8. Rene REDZEPI - Noma (Copenhague, Danemark)
9. Emmanuel RENAUT - Flocons de Sel (Megève, France)
10. Joan ROCA - El Celler de Can Roca (Gerona, Espagne)

L’essentiel de ce nouveau panorama de la gastronomie international en bref : l’arrivée de trois nouveaux Chefs : Alain Passard, qui fait son entrée directement à la première place, Jonnie Boer (7e) et Rene Redzepi (8e), qui font figurer pour la première fois les Pays-Bas et le Danemark dans le Top 10.

Retrouvez la liste complète des 100 Chefs 2017 en cliquant ici.

Parution Le Chef du 27 novembre 2016

 

 

Bienvenue aux Nouveaux Chefs

Bienvenue à Laurent GODSON

GODSON-Laurent-ConvertImage.jpgMonsieur Laurent GODSON
Table de Président KPMG
Sodexo Prestige

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Romain VALICON

VALICON-Romain-ConvertImage.jpgMonsieur Romain VALICON
Brasserie Café des Sports
5 avenue Jean moulin
07350 Cruas

 

 

 

Bienvenue à Mickaël MÉZIANE

MEZIANE-Mickael-ConvertImage1.jpgMonsieur Mickaël MÉZIANE
La Passerelle
172 quai de Stalingrad
92130 Issy les Moulineaux

http://www.lapasserelle-issy.com/

 

 

 

 

Bienvenue à Axel POULET

POULET-Axel-ConvertImage.jpgMonsieur Axel POULET
La Pagerie
12 rue de La Libération
74240 GAILLARD

www.restaurant-lapagerie.com

 

 

 

Bienvenue au Chef Fabrice France

GUYON FabriceChef Fabrice France
11 rue Tronchet
75008 PARIS

Bienvenue à Béatrice FABIGNON

FABIGNON_Béatrice1bis.jpgMadame Béatrice FABIGNON
Event Outre Mer
6 allée Chilperic
77500 CHELLES

 

 

 

 

 

Les recommandations de Mr. Goodfish pour l'hiver 2016/2017

S'abonner à la eLetter

E-mail
 
Prénom
 
Nom
 

S'abonner
 
Se désabonner