Euro-Toques France

social-bg

La Transparence, c'est parti !!

Transparence Ecolab

Ecolab.jpg

Claude Petit
RESPONSABLE GRANDS COMPTES
Mobile +33 6 89 87 59 67
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

Nespresso & les chefs font leur cinéma

Partenaire du Festival de Cannes Nespresso 7941 NguyenNgocEmmanuelBDdepuis déjà dix ans, Nespresso a toujours cultivé des liens étroits avec le monde du Cinéma et de la Gastronomie.

A ce titre, La Plage Nespresso - véritable lieu de vie durant le Festival - accueillera pour la quatrième année consécutive une kyrielle de Grands Chefs : un chef pâtissier, Champion du Monde de la Pâtisserie confectionnera des petits déjeuners gourmands. Au dîner, trois Chefs se succéderont et délivreront tour à tour leur interprétation de l’univers d’un réalisateur qu’ils auront eux-mêmes choisi.

Au sein de décors rappelant l’univers du réalisateur choisi, chacun offrira à déguster une ou plusieurs recettes construites autour des Grands Crus d’exception.

Pour en savoir plus sur ce partenariat d’exception, rendez-vous sur le site : www.nespresso.com/cannes

Pour découvrir la gamme professionnelle, consultez notre site www.nespresso.com/pro

 

Nespresso

 

 

 

 

Le Beurre, à la percée de ses mystères

1701130 LCHF Livre blanc du beurre BD avec intro E Frechon 9Partir à la découverte des mille et un visages du beurre, c’est embarquer pour un voyage culinaire fascinant.
En effet, le beurre est travaillé en de multiples déclinaisons qui offrent chacune un panel de qualités et de technicités adaptées à de nombreux usages. De la cuisine à la pâtisserie, en passant par la simple dégustation, le beurre offre des sensations gustatives uniques et intenses.

• Le beurre cru est obtenu à partir d’une crème n’ayant subi aucun traitement chimique.
• Le beurre de baratte désigne un beurre fabriqué dans une baratte traditionnelle.
• Le beurre ½ sel contient entre 0,5 et 3 % de sel. Au-delà, le beurre est dit « salé ».
• Les beurres allégés et légers sont réalisés à partir de crèmes allégées et pasteurisées.
• Les beurres fins et extra-fins sont élaborés à partir de crèmes pasteurisées. Pour l’extra-fin, la fabrication doit intervenir 72 heures après la collecte du lait et le barattage dans les 48 heures.
• Le beurre AOP désigne un beurre dont la récolte de lait se limite à un territoire désigné et dont la fabrication interdit les crèmes congelées, surgelées et les additifs.
• Le beurre concentré est un beurre pasteurisé et déshydraté réservé aux professionnels.
• Le beurre clarifié est un beurre débarrassé de ses éléments solides (caséine et petit lait).

1701130 LCHF Livre blanc du beurre BD avec intro E Frechon 8À CHAQUE USAGE CULINAIRE SON BEURRE
Les beurres se consomment aussi bien froids que chauds, à la fois en cuisine et en pâtisserie. Ses usages culinaires sont nombreux, variés et donnent des résultats exceptionnels en goût, à condition de choisir le bon beurre et d’en maîtriser les usages !

Beurre au naturel > Apporter une touche finale
Le beurre fait évidemment des merveilles, surtout s’il est sorti suffi samment tôt du froid (au moins une heure avant), afin qu’il délivre tous ses parfums délicats.
Beurre arômatisé > Sublimer les aliments
À l’ail des ours, aux olives, au yuzu, les beurres aromatisés ou beurres composés sont très tendance et on ne peut plus faciles à réaliser.
Beurre mou ou pommade > Conférer une texture moelleuse
Travaillé à la fourchette ou à la spatule, sa texture est souple et il se mêle alors aisément aux ingrédients secs (farine, sucre, levure, …) pour donner des cakes et gâteaux aux textures moelleuses.
Beurre fondu > Conférer une texture fondante
Légèrement chauffé à la casserole, ce beurre, dont la cuisson est arrêtée avant coloration, donne des textures plus fondantes qu’en pommade.
Beurre cuisiné > Jouer sur le goût, le visuel et la texture
Le beurre en cuisine est un exhausteur de goût et il est primordial en touche finale. Ce même beurre délicat va servir également à lustrer et glacer les légumes pour leur donner plus de goût et un aspect bien brillant.
Beurre clarifié > Pour une cuisson au-delà de 120°C
Si l’on veut monter en température, on doit impérativement clarifier son beurre, à savoir ôter ses 2% de matières sèches non grasses, pour éviter que le beurre devienne noir car le lactose et les protéines qu’il contient brûlent.
Beurre noisette > Pour un goût inoubliable
Le summum du goût en cuisine c’est cet état de coloration ambrée obtenu après une légère cuisson, le beurre caramélise et sa couleur et ses parfums rappellent la noisette.
Beurre et émulsion > Pour les sauces
Pour les sauces, le beurre est travaillé en émulsion, obtenue en le fouettant à un liquide dans un environnement chaud. Il apporte ainsi de l’onctuosité et de la légèreté.

UNE MATIÈRE GRASSE 100 % NATURELLE
Produit millénaire, le beurre est devenu au fil du temps un incontournable de la cuisine française.
Sa méthode de fabrication est le « résultat d’une émulsion d’eau dans la matière grasse obtenue par des procédés physiques et dont les constituants sont d’origine laitière »*.
* texte référent écrit en 1988

LE BEURRE AU PLURIEL
Loin d’être uniforme, le beurre se différencie par sa technique de fabrication, son taux de matières grasses, ses origines et bien entendu son goût.

A CHAQUE BEURRE SES QUALITÉS
Les beurres peuvent également être classés selon leur grande utilisation. On retrouve ainsi les beurres dits de :
De dégustation : À prendre au petit déjeuner ou en beurre d’accueil ces beurres sont particulièrement appréciés pour leur goût et leur tartinabilité.
De cuisine & d’incorporation : Utilisés en cuisine et en pâtisserie, ils se différencient grâce à leur fonctionnalité, leur facilité à être travaillé, à apporter de la texture à une préparation mais également à restituer les saveurs.
De tourage : Destinés à être travaillés pour la fabrication des viennoiseries et pâtes feuilletées, leurs propriétés de plasticités et de saveurs leur permettent d’être parfaitement adaptés pour réaliser facilement, en boutique, des produits bien développés, de manière homogène, au bon goût de beurre.

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC LE BEURRE
Livre Blanc

 

Président ProbaselineFort d’un savoir-faire laitier depuis plus de 70 ans, PRÉSIDENT Professionnel sélectionne rigoureusement les meilleures crèmes pour élaborer des beurres de qualité adaptés à tous les usages. Les beurres PRÉSIDENT Professionnel gastronomiques doux et demi-sel sont disponibles en plaquette de 500 g ou en rouleau d’1 kg.
De l’École aux Étoiles, PRÉSIDENT Professionnel accompagne les chefs.
 

 

 

 

 

De Buyer réinvente le traditionnel tranchelard avec un modèle compact inédit : le mini-tranchelard FK2.

Sa lame de 16 cm offre une coupe précise, adaptée aux petites pièces de viande, au saumon, aux filets, aux magrets, au fromage ou encore au beurre. Ce couteau peut remplacer un couteau d’office pour les petites coupes : segments d’agrumes, petit couteau de tour…
Son utilisation quotidienne est pratique et sécuritaire avec son bout rond non piquant. Il peut également être utilisé pour tartiner ou étaler le beurre pommade par exemple. Conçue dans un acier spécifiquement durci et trempé, la lame se distingue par un tranchant net et durable. Souple et alvéolée, celle-ci permet de trancher les aliments sans altérer la qualité de leur chair.

Un critère essentiel pour les professionnels qui vouent une attention particulière au respect des produits qu’ils travaillent et magnifient. Pratique, ce format est également pensé pour simplifier le service en salle.

La «touche» FK2 : Des lignes innovantes qui s’inspirent et marient la finesse du tranchant d’un couteau japonais à la robustesse française. Au service du geste, un système de contrepoids ajustable permet à chacun de trouver l’équilibre qui lui convient. Le couteau devient ainsi le prolongement naturel de la main.

 4287161

La collection FK2 se compose de couteaux de chefs français et asiatiques, Santoku, office, de service, à filet, à désosser, de découpe, à trancher polyvalent, tranchelard et à pain.

 

DeBuyer RGB

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Alsace au Trophée Masse

Gilles Leininger sera à la Grande Finale

Lundi 13 mars, c’était tout le lycée Alexandre Dumas d’Illkirch qui célébrait le foie gras.

17 chefs, 10 étoiles et 2 MOF
avec Pascal BASTIAN, Auberge du Cheval Blanc 2*, à la présidence,
et Alain LE COSSEC, MOF Institut Paul Bocuse, à la direction
technique étaient venus juger les 6 candidats.

C'est avec l’escalope de foie gras de canard poché sur consommé de pigeon au Montagny, tortellini d’artichaut, dattes de Medjoule à la pâte de citron et morilles que Gilles LEININGER a enflammé les papilles du jury.
De l’apprenti d’Emile JUNG, chef emblématique du Crocodile 3*, au chef de cuisine et gérant du Jardin Secret à la Wantzenau, ce jeune chef a su convaincre un jury toujours plus exigeant.

La compétition était bien au rendez-vous, des résultats très serrés entre les 3 premiers :
2ème Nicolas LAURENT, le Chambard 2* à Kaysersberg, a proposé un amuse-bouche comme une tarte renversée avec asperges vertes, morilles et foie gras de canard, une tourte de volaille et foie gras de canard, beurre noisette aux baies d’alisier et enfin une escalope de foie gras dans l’esprit d’un pot au feu, légumes printaniers, citron et jus au Montagny.
3ème Régis SCHMIDT, Le Royal Palace à Kirrwiller a servi une tourte de foie gras et saint-jacques au curry noir, poireaux fondus et gel de kumquat, suivi d’une tranche de foie gras poêlée, caramel de Porto sur choux confit aux figues, et un crémeux de foie gras, gelée de betterave acidulée et tartare de saint-jacques à l’huile de citron.

Suite de notre tour d’Europe : rendez-vous en région Rhône-Alpes le 7 juin à l’Institut Paul Bocuse avec Régis MARCON 3* à St-Bonnet-le- Froid, et en Suisse pour la première fois de l’histoire du Trophée Masse, le 26 juin à l’Ecole Hôtelière de Genève avec Michel ROTH, MOF Président Wilson 1*.

massethvallier 38 massethvallier 46massethvallier 43
Bonbon de foie gras, morilles et crémeux d'artichaut au pralin noisette
Tourte de pigeonneau fermier, jus de pigeon, betterave
Foie gras de canard poché, consommé de pigeon au Montagny, tortellini d'artichaut, dtattes Medjoule à la pâte de citron, morilles

Le Jury :
ALBRECHT Alexis - Au vieux Couvent - 1* à Rhinau (67)
BUECHER Sébastien - Auberge Frankenbourg - 1* à La Vancelle Village (67)
CIOLFI Louis - Fleur de Sureau - Gambsheim (67)
D'ONGHIA Sébastien - Il Cortile - 1* à Mulhouse (68)
FAONIO Bruno - Le V'Four - Nancy (54)
GERMAIN Yannick - L'Auberge au boeuf - 1* à Sessenheim (67)
GIRARDIN Eric - La Maison des Têtes - 1* à Colmar (68)
GRUCKER Sylvie - Le Pressoir de Bacchus - Blienschwiller (67)
JAEGLE Jérôme - L'Alchémille - 1* à Kayserberg (68)
JARRY Xavier - La Fabrique - Schiltigheim (68)
JEGO Philippe - Chez Julien - MOF à Fouday (67)
KINDERSTUTH Eric - Conseiller Commercial Chomette – Région Nord & Est
MEHR David - La Haché - Strasbourg (67) Lauréat de la 13ème édition
MISHLER Fernand - Strasbourg (67)
STAMM Nicolas - La Fourchette des Ducs - 2* à Obernai (67)

Palmarès :
Lauréat - Gilles LEININGER - Le Jardin Secret - La Wantzenau (67)
Second - Nicolas LAURENT - Le Chambard - Kaysersberg (68)
Troisième - Régis SCHMID - Le Royal Palace - Kirrwiller (67)
Quatrièmes aexquo :  Thibaud MORGENSTERN - Le Théâtre - Colmar (68)
                                    Michel ROTH - Le Petit Stamm - Hatten (67)
                                    Alexis TRENDEL - Brasserie Les Haras - Strasbourg (67)

 

Masse Orange Blc

 

 

 

Bienvenue aux Nouveaux Chefs

Bienvenue à Julien PICARD

PICARD Julien ConvertImageMonsieur Julien PICARD
Au Bistronome
19 rue Saint Michel
54000 Nancy

www.aubistronome-nancy.fr

 

 

 

 

 

Bienvenue à Maxim GODIGNA

GODIGNA Maxim 2 ConvertImageMonsieur Maxim GODIGNA
Restaurant Galia
123 rue Didot
75014 PARIS

www.restaurantgalia.com

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Noël TELLIER

noel tellier eurotoques ConvertImageMonsieur Noël TELLIER
21 rue de La Libération
85700 La Flocellière

www.chefadomicilevendee.fr

 

 

 

Bienvenue à Rémy N'Guyen-Viet

NGUYEN VIET RémyMonsieur Rémy N'Guyen-Viet
Le Petit Varenne
57 rue de Bellechasse
75007 Paris

 

 

 

 

 

Bienvenue à Pascal JOUNAULT

JOUNAULT Pascal ConvertImageMonsieur Pascal JOUNAULT
Brasserie LIPP
151 boulevard Saint Germain
75006 Paris

www.brasserielipp.fr

 

 

 

 

 

Bienvenue à Benoît BONNARANG

BONNARANG Benoit ConvertImageMonsieur Benoît BONNARANG
L'Etang du Moulin
5 chemin de l'Etang
25210 BONNETAGE

www.barnachon.com

 

 

 

 

Actualités

Les chefs Bretons au Festival de l’Artisanat 2017

Traiteur LE GRAND 008Le 11 mars dernier, à Quimper, ce sont les deux chefs Bretons , Olivier LE GRAND et Laurent TANGUY qui ont mis leurs casseroles sur le feu pour des démonstrations au Festival de l’Artisanat et ainsi valoriser les parcours des jeunes entreprises artisanales de la Région.

 

Laurent TANGUY - Restaurant Valdys
Rue des Professeurs Curie à Douarnenez

Olivier LE GRAND - Maison Le Grand Traiteur
Place de l'Eglise - Plonevez Porzay

 

 

 

Etiquetage des œufs en Belgique

Produit de consommation courante, les œufs sont soumis à une réglementation qui permet d’en assurer la traçabilité et de fixer les normes de commercialisation qui leurs sont applicables.

58be83d8cd708ea6c10a9e57En Belgique, les producteurs d'œufs de plein air subissent de plein fouet la crise de la grippe aviaire. A cause du confinement obligatoire de leurs poules, ils ne peuvent plus vendre leurs œufs en catégorie 1 (plein air). Les œufs sont déclassés en catégorie 2 (poules élevées au sol), avec un manque à gagner hebdomadaire pour les éleveurs allant de 2 à 3000 euros en moyenne.
René Collin, le ministre wallon de l'Agriculture (CDH) avait proposé, le 16 février, à son homologue flamande et à la grande distribution un étiquetage spécial à apposer sur les boîtes d'œufs, signalant aux consommateurs qu'ils achètent en fait des œufs de plein air et rappelant la mesure de confinement des volailles en cours. Un logo est en cours de production et on devrait le retrouver sur les boîtes d'œufs partout en Belgique et sans doute dans toutes les grandes surfaces.

Les boîtes plein air ont été gardées et une étiquette mentionne que, temporairement, ce sont des œufs au sol.

 

Sources : La Libre.be
Le 7 mars 2017

 

 

La Fédération Nationale des Chasseurs, nouveau Partenaire Euro-Toques France

La Fédération Nationale des Chasseurs est une association agréée au titre de la protection de l’environnement.
La Fédération Nationale des Chasseurs assure :

> la promotion de la chasse,
> la défense de la chasse,
> la représentation auprès des instances nationales et européennes.

Elle assure le lien avec les Fédérations régionales et les Fédérations départementales et associe à ses actions les associations spécialisées et les organismes techniques et scientifiques. Elle est l’interlocuteur des pouvoirs publics et politiques.

fédération Nationale des Chasseurs 300

 

 

 

 

 

www.chasseurdefrance.com

 

 

Semaine « Les Primeurs d’Avril » du 27 mars au 3 avril 2017

La semaine dernière s’est déroulée la première Ardoise Primeurs2017édition de la semaine « Les Primeurs D’Avril » dans tous les établissements des chefs Euro-Toques en partenariat avec le Marché International de Rungis et le partenaire Parrain 2017, Nestlé Waters.

Une semaine où notre position de lobbyiste a pu prendre de l’ampleur grâce aux chefs et leurs producteurs qui ont communiqué autour des fruits et des légumes et qui ont su apporter de la fraîcheur dans leurs assiettes pour combler leurs clients.    

Les chefs ont joué le jeu et ont mis en avant leurs producteurs pour transmettre l’importance du Marché en France et les produits que nous continuons à défendre depuis plus de 30 ans.

 

- Le chef Philippe Tissier du Restaurant La Vieille Auberge à Villeneuve le Comte (77) et son producteur d’ail, d’échalote et d’oignons, monsieur Jean Marie Caillot.
- Les chefs Michel Verdu et Alex Poulet du Restaurant La Pagerie à Gaillard (74) avec leur producteur de poireau, monsieur Denis Juget.
- Le chef Olivier Chaput du restaurant Show Devant à Villejuif (94) avec sa « dénicheuse » de bons produits d’Ile de France, madame Audrey Rebyffé.
- Le chef Nicolas Rivoallan de Code Cuisine à Longwy (54) avec son producteur de farine, monsieur Benjamin Gobert.
- Le chef Jean-Marie Chanove du Restaurant le Refuge des Gourmets à Marchilly (74) avec son producteur de Côte de Blettes, messieurs Didier et Jean-Paul Reymond.
- Le chef Didier Chapeau de la Maison Ricordeau à Loué (72) et son producteur de Produits locaux, Jacques Seuru.

 

Un réel succès dont nous sommes fiers de défendre car chez Euro-Toques France :

« Notre Lobby, c’est le produit ! »

6 chefs 6 producteurs

 

Retrouvez-nous dès l’année prochaine, en Avril 2018, pour la seconde édition « Les Primeurs d’Avril ».

 

 

 

"Les Primeurs d'Avril" - 1ère édition - du 27 mars au 3 avril 2017

Affiche LPA 2017 BDMettre les Primeurs et leurs légumes en avant dans vos assiettes, c'est ne pas oublier l'importance de vos producteurs de proximité et les marchés locaux.

Ces légumes, issus d’une culture courte, se distinguent des légumes de garde par leur fragilité, leur épiderme fin, leur chair riche en eau, leur texture tendre et fondante, et leur saveur douce et légèrement sucrée.

Ils sont grandement appréciés des restaurateurs, mais aussi des consommateurs aux prémices des beaux jours. Ils se développent dans le premier cycle annuel, lorsque la luminosité augmente.

Pour cette 1ère Edition « Les Primeurs d’Avril », Euro-Toques France propose à ses Chefs de mettre un accent sur ces légumes gorgés de saveurs et faire découvrir ou re-découvrir leurs saveurs aux consommateurs de tous âges.

 

"Les Primeurs d'Avril" - 1ère Edition
du 27 mars au 3 avril 2017

 

 

 

Fusio, nouveau partenaire

Nous sommes heureux de vous annoncer notre nouveau partenariat FUSIO : un appareil nomade de cuisson infrarouge électrique sans contact qui vous permettra de cuisiner tout produit sans graisses brûlées, avec quasiment aucune fumée et le goût authentique des aliments est préservé.

fusio detoure couv  Plaquette agneau pg3

Il est désormais possible de cuisiner et de griller en intérieur !  

Fusio

 

 

http://agapea.eu/

 

 

 

Revue de presse

Euro-Toques continue le combat pour la qualité du produit et la biodiversité

Le lobby pour la défense du produit, fondé il y a 31 ans par Paul Bocuse, poursuit sa lutte en adoptant lors de son congrès à Deauville une « motion à voter contre l'invasion de l'agrochimie dans nos assiettes » qu'il va soutenir jusqu'à Bruxelles.

ag-etf-deauville_2017_02.jpg© Louise de Murard
Réunis au Normandy Barrière à Deauville pour leur congrès annuel, les membres d'Euro-Toques France.

Lors de son congrès annuel, Euro-Toques France, seul groupement de chefs à bénéficier d'une présence permanente à la Commission européenne de Bruxelles, a tiré à son tour le signal d'alarme contre les conséquences du rachat de Monsanto par Bayer. « Ce nouveau mastodonte des semences et pesticides a une ambition : contrôler toute la chaîne alimentaire, de la terre où poussent les semences jusqu'à l'assiette du consommateur. Son ambition ? Accroître ses bénéfices au mépris de la biodiversité et de la santé des populations », a expliqué Bernard Fournier, président honoraire Euro-Toques France, à ses collègues. Le mouvement a voté une motion qui va se transformer en lettre ouverte au prochain ministre de l'Agriculture de la France. Elle sera aussi soumise aux autres branches européennes d'Euro-Toques (2000 membres au total dont 250 en France) qui ne devraient pas manquer de la signer. En parallèle, Michel Roth et Guillaume Gomez, co-présidents Euro-Toques France, vont oeuvrer auprès des associations de professionnels afin de les convaincre de rejoindre ce combat. « Nous sommes la seule association à être représentée à Bruxelles et donc la seule à pouvoir être écoutée. Rejoignez-nous ! Organisons un front commun pour avoir encore plus de chance d'être entendus ! », lance Guillaume Gomez. Pour finir, le texte ainsi soutenu sera présenté à la Commission européenne voire au Parlement européen.

Euro-Toques mène également d'autres combats de longue haleine, que ce soit sur l'étiquetage des produits frais, qui permet de savoir exactement d'où provient le produit. Cette mesure essentielle a été votée au niveau européen, mais le décret d'application tarde. La mobilisation contre l'obésité infantile est toujours aussi forte. Lors du congrès, le docteur Thierry Hanh a rappelé qu'en France, un enfant sur 5 est en surpoids (1,7 million d'enfants) et 400.000 sont obèses. Et les projections à 2025 sont alarmantes. Il salue la charte du menu enfant de l'association qui instaure le menu équilibré (moins de gras, de sel et de sucre), tout en veillant à une présentation ludique. Une charte qui devrait être développée au niveau national et européen.

Euro-Toques veut fédérer, non seulement parce que l'union fait la force mais parce qu'un état d'esprit de partage lie ses membres. « Nous souhaitons trouver plus de référents en région, tisser un maillage plus dense », souligne Michel Roth. « Notre combat, c'est la défense du produit, ajoute Guillaume Gomez. Il faut que nous soyons mobilisés afin de nous faire entendre. Rejoignez-nous ! »

 

Parution L'Hôtellerie Restauration - Nadine Lemoine
Mardi 21 février 2017

 

 

Congrès Euro-Toques France à Deauville

Le Congrès Annuel des chefs Euro-Toques se tiendra le 20 février prochain à l’Hôtel Barrière Le Normandy à Deauville. Le matin aura lieu l’Assemblée Générale sur le thème « Gastronomie, Nutrition et Santé » en présence des co-présidents Michel Roth et Guillaume Gomez, ainsi que des présidents honoraires Henri Charvet, Didier Peschard et Bernard Fournier, qui organise ce congrès.

GG__MR_2016bd.jpg  P._Bocuse-bd.jpg

L’après midi, un colloque se déroulera sous l’égide du docteur nutritionniste Thierry Hahn et du professeur David Khayat, Chef du service d'oncologie médicale de l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
Un grand dîner de gala, en présence du maire de Deauville Philippe Augier et de nombreuses personnalités du monde de la gastronomie, clôturera cette journée célébrant le « savoir-faire et faire savoir » pour « Convaincre plutôt que contraindre », devises des chefs Euro-Toques France.

 

Parution Le Chef
Le 14 février 2017

Euro-Toques : le lobby des cuisiniers prend la mer

Société secrète, discrète, inconnue du grand public, l’association européenne Euro-Toques, qui regroupe des centaines de chefs européens, est un lobby qui a tombé le masque lors de son passage à Metz, cette semaine.

copresidee-par-les-chefs-michel-roth-et-guillaume-gomez-la-filiale-francaise-d-euro-toques-compte-pres-de-deux-cents-membres-en-comparaison-l-espagne-en-recense-pres-de-six-cents-photo-gilles-wirtz-1484251224.jpg

Groupe de pression clairement revendiqué, l’association Euro-Toques a décidé d’irriguer les régions et de populariser son action en allant au contact du grand public. L’un de ses deux présidents, le chef étoilé, Bocuse d’or 1991, Meilleur ouvrier de France la même année et Mosellan, Michel Roth, a ainsi réuni à Metz le gratin de ses confrères du Grand Est.
Conviés chez Alexandre Neveu, chef du Jardin des chefs, les cuisiniers ont, naturellement, partagé un bon gueuleton et, surtout, leur vision de l’avenir au sein d’Euro-Toques. L’air de rien, cette association est une institution fondée il y a trente ans par le légendaire Paul Bocuse et son alter ego belge, Pierre Romeyer.

Code d’honneur

Ces deux génies des fourneaux ont établi un code d’honneur des chefs adhérents à leur mouvement : qualité des produits, sincérité du travail, défense d’une alimentation saine… Un label, mais pas seulement. « Dès l’origine, Euro-Toques est un lobby qui a voix au chapitre à Bruxelles, indique Michel Roth. L’objectif est de peser dans les débats sur les grands enjeux alimentaires et sur les réglementations européennes. »
Euro-Toques s’est, par exemple, illustrée dans le bras de fer qu’avait engagé la France au début des années 90 avec l’Union européenne pour défendre le camembert, mais aussi le roquefort, le reblochon et le vacherin. L’intention de l’Europe avait été alors d’imposer le lait pasteurisé pour la fabrication de nos emblèmes nationaux gorgés de lait cru. « Une émasculation », s’était même enhardi à l’époque le prince Charles d’Angleterre.

Camembert et chocolat

Il y a une petite dizaine d’années, Euro-Toques s’est impliqué dans les discussions sur la teneur en matières grasses du chocolat. L’Europe, qui n’est jamais à court d’idées, souhaitait, cette fois, autoriser l’usage de n’importe quelles graisses, végétales et animales, en remplacement du pur beurre de cacao dans la composition du chocolat.
« On a fini par obtenir une teneur de 45 % de graisses végétales, alors qu’on était parti de 70 % de graisses d’origines diverses », rappelle Monique Bescond, ambassadrice, conseillère du président de la République et lobbyiste assumée face aux puissants groupes de l’industrie agroalimentaire qui font la pluie et le beau temps à Bruxelles.
Autre année, autres chantiers. En 2017, Euro-Toques va s’attaquer à la défense des produits de la mer : surpêche, gestion des ressources, préservation des espèces comme la coquille Saint-Jacques. Sa communication grand public va aussi s’exprimer dans deux grosses opérations de lutte contre l’obésité infantile et contre le gaspillage alimentaire.

 

Le Républicain Lorrain - par Thierry Fédrigo
Paru le 13 janvier 2017

 

 

Les 100 Chefs : Alain PASSARD, premier des 100 Chefs 2017

Les_100_chefs.JPGEn 2015, nous lancions Les 100 Chefs, prolongement logique de nos Trophées Le Chef au niveau international. Leur dominateur commun reste primordial : donner la parole à la profession.
Dans un univers riche en prix, trophées et récompenses, Les 100 Chefs se démarque par cette particularité qui lui donne tout son sens : il est le seul classement mondial des chefs de cuisine établi en toute subjectivité par les chefs eux-mêmes ! C’est donc ici bel et bien le choix du cœur et la reconnaissance de ses pairs qui priment. Au-delà d’un énième classement ou palmarès, Les 100 Chefs est un baromètre de la profession où se retrouvent les référents, hommes et femmes en quête constante d’excellence, de la gastronomie mondiale.
Et parce que Les 100 Chefs est déjà inscrits dans le paysage de la profession, le Chefs World Summit à Monaco nous a invité à dévoiler le classement des 100, lors d’une soirée organisée à l’occasion de l’inauguration, le 27 novembre 2016. Pour cette 3e édition, les 534 chefs 2* et 3* du monde entier ont été sollicités.
Près de deux mois durant, ils devaient répondre, librement et anonymement, à cette question, aussi délicate et complexe que l’est la gastronomie mondiale : « Quels sont, selon vous, les 5 chefs internationaux qui portent le mieux les valeurs de la profession, créent une cuisine incontournable et chez lesquels il faut être allé ? »

Le Top 10 des 100 Chefs 2017 est le suivant :

Top_10.JPG1. Alain PASSARD - L’Arpège (Paris, France)
2. Martin BERASATEGUI - Restaurant Martin Berasategui (Lasarte Oria, Espagne)
3. Pierre GAGNAIRE - Restaurant Pierre Gagnaire (Paris, France)
4. Michel BRAS - Le Suquet (Laguiole, France)
5. Seiji YAMAMOTO - Nihonryori Ryugin (Tokyo, Japon)
6. Éric FRECHON - Épicure (Paris, France)
7. Jonnie BOER – De Librije (Zwolle, Pays-Bas)
8. Rene REDZEPI - Noma (Copenhague, Danemark)
9. Emmanuel RENAUT - Flocons de Sel (Megève, France)
10. Joan ROCA - El Celler de Can Roca (Gerona, Espagne)

L’essentiel de ce nouveau panorama de la gastronomie international en bref : l’arrivée de trois nouveaux Chefs : Alain Passard, qui fait son entrée directement à la première place, Jonnie Boer (7e) et Rene Redzepi (8e), qui font figurer pour la première fois les Pays-Bas et le Danemark dans le Top 10.

Retrouvez la liste complète des 100 Chefs 2017 en cliquant ici.

Parution Le Chef du 27 novembre 2016

 

 

Motion contre les Presticides

Les recommandations de Mr. Goodfish pour le printemps 2017

S'abonner à la eLetter

E-mail
 
Prénom
 
Nom
 

S'abonner
 
Se désabonner